Accueil Casafree : Dictionnaire darija Casafree: Definition et traduction Darija - francais sur CasaDico
Actualité Casafree, Rubrique :
RSS
Et une rubrique de plus sur votre site bleu : Casapeople !
Il y a quelques mois, sur les pages des forums de discussions Casafree, des rumeurs parlaient de cette rubrique, on en connaissait le nom, mais son contenu restait assez flou.

Aujourd'hui Casapeople est enfin en ligne et nous espérons que vous serez nombreux à y participer.

Casafree People est une base de donnée des célébrités marocaines : chanteurs, acteurs, comédiens, hommes politiques, sportifs ainsi que diverses personnalités..

Cette base de donnée est en effet alimentée par les membres de Casafree et a pour principal but de mieux faire connaître aux internautes les renommées du Maroc.

Les commémorations des attentats du 11 septembre 2001 ne sont pas sans rappeler douloureusement le fléau du terrorisme qui s’abat sur notre monde. Après de très récentes tentatives terroristes déjouées au Royaume-Uni, mais également chez nous au Maroc, l’heure est aux interrogations : Peut-on mettre définitivement fin au terrorisme ?

Casafree, durant trois jours, sera un libre champ de réflexion à ce sujet. En tant que citoyens et personnes conscientes de ce qui se passe autour de nous, nous nous devons avant toute chose, de comprendre ce qu’est réellement le terrorisme, et lutter irrémédiablement contre toutes les stigmatisations et autres amalgames qui planent autour de cette notion.

En effet, cela va sans dire que le terrorisme actuellement est d’autant plus associé à l’Islam, chose qui non seulement relève de l’absurdité, mais mérite d’être disconvenue et démentie aux yeux et à l’égard de tous.
Lundi dernier le 14 août, suite à de longues discussions au sein des Nations unies, et à la pression de la communauté internationale, le régime israëlien comme la milice du Hezbollah ont choisit de mettre fin à une guerre qui a trop duré.

Depuis le jour où le Hezbollah a pris en otage des soldats israëliens, par solidarité envers la Palestine, selon eux, Israël a envahi le sud du Liban et bombardé Beyrouth!

A présent, tout porte à croire que cette guerre est belle et bien finie, cependant vous êtes encore nombreux à être sceptiques vis-à-vis de cette fin.

Le conflit a duré un mois, les dégâts sont énormes au Liban, routes détruites, villes rasées sans compter la mort, la souffrance et la douleur. La population est aujourd'hui soulagée de retrouver un semblant de normalité, les libanais exilés ont retrouvé leurs maisons, si celles-ci tiennent encore debout.
Le pays de Cèdres, celui de Fairouz, la nation qui a su, après une longue guerre, construire une société tolérante, mixte et qui valorise la diversité, subit actuellement les attaques israëliennes depuis près d'un mois...

En effet, le 12 juillet 2006, Le Hizbollah libanais, mouvement politico-religieux chiite, enlève deux soldats israéliens après avoir franchi les frontières dans le sud du Liban et tue quelques huit soldats israéliens.
Il donne ainsi l'occasion à Israël d'attaquer et d'envahir le Liban.

Au milieu, les civils libanais paient le plus lourd tribut de cette riposte, des centaines de milliers d'exilés, un millier de morts dont des enfants, des mères, des milliers de blessés, des villes détruites, en ruine, un peuple traumatisé, la haine qui grandit, l’espoir qui s'amenuise au fil des jours, enfin l'indifférence mondiale la plus totale...
Le Liban ce beau pays méditerranéen, la Suisse Arabe, se retrouve de nouveau sous les bombardements. Après avoir souffert d’une violente guerre civile, le pays a su se reconstruire. Malgré la tutelle Syrien, les libanais se sont mobilisés pour la construction d’un pays libre et moderne.

Ces derniers mois Le Liban rêvait d’un avenir meilleur, une société homogène, ou bien être et prospérité seront des qualités quotidiennes. Les récents soulèvements contre le régime syrien, ont démontré l’envie et la motivation de ce peuple.

Des semaines durant, des milliers de jeunes et moins jeune ont campé sur la grande place de Beyrouth, chantant la liberté, l’égalité et la fin du tutelle étranger. On a vu pour la première fois dans le monde arabe des jeunes gens scander leur droit à la liberté.

Ces manifestations déclanchaient un réel mouvement national, pour enfin se prendre en main, réaliser ce que les libanais et les libanaises éspéraient leur indépendance.
Solidarité Palestine, nous l’avons espérée, nous l’avons vécu dans nos foyers, écoles, grands écrans, et médias.
Et nous venons d’assister à une semaine Solidarité Palestine au sein de notre espace à nous, ce pays dont on entend parler quasiment tous les jours, un pays partagé, divisé, complètement assiégé, un pays qui appel au secours et qui enterre chaque jours ses habitants qui voyaient en lui leurs refuge, leurs vie.

Durant cette semaine nous avons approché la cause palestinienne, le conflit, le quotidien, l’histoire, les initiatives, nous avons échangés nos points de vue, espoirs, souhaits. L’Actualité était là pour nous démontrer la douleur de ce conflit, des morts, des familles déchirées, de la souffrance, la privation, la douleur.

Tout au long de nos échanges sur la thématique, le point en commun qui en ressort, est la profonde empathie, compréhension de la douleur et des sentiments de ce peuple. Nos avis divergent concernant la responsabilité d’une partie des enfants de ce peuple, l’avenir de la cause, les méthodes pour résoudre le confit.

Dans un forum parmi tant d’autres, pour une cause qui ne nous nécessite ni arme, ni sang, ni pleurs, ni souffrance, hormis pour ceux qui la vivent, il nous est facile de nous taire ou de nous défiler, mais que dire de ceux qui, au beau milieu de cette situation en direct, sont face aux décisions et face à la peur, que dire d’eux ? Il est facile de mépriser ou de juger ceux qui ne fournissent aucun effort pour la Palestine, mais cela commence ici, pas seulement là-bas.

Nous entamons ce soir la première partie de cette semaine « Palestine », et nous espérons une large participation des membres de ce site, ainsi qu’une mobilisation pour cette noble cause qui est de soutenir les Palestiniens et de réfléchir à des solutions tous ensemble.

Chacun de nous ici y a mis, y met et y mettra du sien pour que cette semaine voit le jour, avec la volonté de les voir sourire, de les voir vivre en Paix.

Avec votre participation et votre appui, cette semaine sera remplie d’émotions et d’échanges.
Comme vous aurez pu le remarquer, Casafree revêt pour une semaine les couleurs d'une cause chère à ses visiteurs: la cause palestinienne.
Ce sujet ne peut pas laisser indifférent, les avis étant très souvent partagés entre deux extrêmes: le refus total et l'assentiment béat.

Une équipe de membres a choisi de vous faire partager l'importance que revêt ce sujet à leurs yeux, à travers des sujets, des sondages et des images qui, nous l'espérons, donneront de l'écho à cette cause, ou du moins plus d'éléments pour pouvoir élargir le débat loin des attitudes figées et des stéréotypes réducteurs.

La réussite de cette semaine passe avant tout par vous, par vos comportements et interventions, nous souhaitons vous voir nombreux à enrichir les débats et réflexions traités tout au long de cette semaine.

Pour mener à bien ce projet, nos vous invitons en toute amitié à démontrer, par vos comportements, la noblesse de cette cause.
Aprés le succès du concours Casafree organisé en novembre 2005, l'aventure "Palmes CasaFree 2006" est venue confirmer les liens tissés entre les membres de cette communauté, de plus en plus vigoureuse et solidaire.

Pour sa première édition, CasaFree s'est vue emparée d'une frénésie durant deux semaines de votes et de nominations des membres. Les Palmes CasaFree 2006 ont suscité beaucoup d'enthousiasme et de complicité plaisante.

Le portail a tenu à répondre à sa vocation d'espace impartiale et intègre en éliminant les critères de candidature et laissant les portes ouvertes aux différents membres.
Elles sont ici, elles sont là ! Elles arrivent ! Elles débarquent enfin sur Casa Free !
Mais qui sont elles ? Et surtout, de quoi parle t'on ?
Ne cherche pas plus loin. C'est Evident ! Ce sont les Palmes de CasaFree. Le compte à rebours est terminé. Sur la place, strass et paillettes sont au rendez-vous lors de cette première édition, qui connaîtra l’élection de vos membres préférés et de vos sujets adorés.

Suite au succès du concours Casafree organisé en novembre 2005, l’équipe de Casafree vous propose un nouveau concours qui consiste à élire les membres de ce site, à savoir les plus en vue, les plus branchés, chacun dans sa catégorie.

Parce qu’un portail participatif ne vit que par ses membres, ces derniers font de lui l’un des portails marocains les plus visités sur le Web, une veritable vitrine de cette société marocaine dont la richesse réside dans la diversité et la pluralité.

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes