Accueil Casafree : Société - Le business du mariage au Maroc - Webzine
Actualité Casafree, Rubrique :
RSS
Petit guide financier à l’usage des futurs mariés

La saison des mariages bat son plein au Maroc. Mi-juillet, salles de fête, negafas, orchestres, traiteurs et autres corps de métiers attenants au mariage sont surbookés. Aujourd’hui, le mariage est devenu une vraie industrie, avec des règles, mais surtout avec beaucoup de bénéfices. Enquête.



Un an après l'adoption du code de la famille et dix mois après son entrée en vigueur, l'heure est au bilan.

L'Eldorado italien attire autant que par le passé. Risques de mort au non, les jeunes sont tentés par la traversée. Et les pateras continuent de faire des victimes.Malgré les dangers qu'elle recèle, la tentation de la traversée pour rejoindre l'île italienne "Lampedusa" est toujours grande. Et les pauvres rêveurs de l'Eldorado en ont une fois de plus -et de trop- fait les frais.
Le secrétaire d`Etat marocain chargé de l`Alphabétisation et de l`Education non formelle, Anis Birou, a annoncé la mise en place d`une stratégie pour l`alphabétisation chaque année d`un million de personnes et la scolarisation de 60.000 enfants non scolarisés ou ayant abandonné leurs cours.

· L’offre dépassera celle de l’année dernière

· Attention à la spéculation qui risque de créer des dysfonctionnements

LES produits alimentaires pour le mois de Ramadan seront disponibles en quantités suffisantes. C’est du moins ce qui ressort des chiffres rassurants annoncés par le département de l’approvisionnement au sein du ministère de l’Agriculture...
L'affaire «Fatiha Jebliya» : Officiers de police et gendarmes inculpés pour corruption

Après celle de Mounir Erremach de l'année dernière, une nouvelle affaire de trafic de drogue à grande échelle vient d'éclater au grand jour avec l'arrestation, la semaine dernière, de 19 policiers et 7 gendarmes de la région de Salé. Un dossier désormais connu par l' “affaire de Fatiha Jebliya”, une baronne qui dirigeait tout un réseau de trafiquants de drogue, mais aussi savait faire taire les langues bavardes et acheter des consciences.



C'est le dernier sport d'été à la mode. Depuis le mois de juin, des foules spontanées se forment brusquement dans les villes. Cette nouvelle tendance dérivée du Web s'appelle le «flash mob» (foule éclair). Le principe est simple: il s'agit de rameuter un maximum d'internautes par courriel ou par SMS (notamment sur FlashMob info) pour créer un attroupement éphémère dans un lieu précis à une heure déterminée. Pour quoi faire? Une action commune, brève et absurde.

Le monde du luxe marocain évolue à pas de géant et devient une niche certaine pour les investisseurs. Pour preuve, la prolifération d’enseignes prestigieuses et d’endroits où se rencontrent les nouveaux riches.


…de mieux en mieux, et c’est une (bonne) surprise. Les femmes d’aujourd’hui tiennent moins à leur virginité, elles se rendent compte qu’elles aussi, peuvent connaître le plaisir. Et les hommes font de leur mieux pour ne pas les décevoir. La meilleure réponse à la question que pose cet article serait d’aligner une série de statistiques. Tant pour cent des Marocains aiment qu’on leur fasse des fellations. Tant pour cent des Marocaines ne disent jamais non à un petit cunnilingus....
Un rapport remis jeudi au gouvernement français lui suggère de passer des conventions bilatérales avec des pays qui accueillent de nombreux touristes ou expatriés français, comme le Brésil et le Maroc, pour lutter contre le tourisme sexuel et l'exploitation sexuelle des enfants.


...

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes