Accueil Casafree : Actualité Afrique - Egypte : de hauts dirigeants de Frères musulmans arrêtés, selon la télévison d'Etat - Webzine
Au moins 8 hauts dirigeants des Frères musulmans égyptiens ont été arrêtés sur la place Rabaa Al Adawiya au Caire lors d'une opération lancée par la police pour déloger les partisans du président déchu Mohamed Morsi, a rapporté la télévision d'Etat.

Parmi les personnes arrêtées figurent Essam al-Erian, chef adjoint du Parti de la liberté et de la justice, branche politique des Frères musulmans, Mohamed al-Beltagi, haut responsable des Frères musulmans et Sfwat Hagazi, un prédicateur et son porte- parole Ahmed Aaref.
La dette totale des banques espagnoles auprès de la Banque Centrale européenne (BCE) a diminué de 33,8% en juillet comparé au même mois de l'année 2012, selon les données publiées par la Banque d'Espagne mercredi.

La dette des banques espagnoles est tombée de 250,052 milliards d'euros (331,242 milliards de dollars américains) en juin à 248,293 milliards d'euros en juillet, pour le 11e mois de baisse consécutif, d'après la Banque d'Espagne.

Il s'agit aussi du plus bas niveau de dette depuis mars 2012, ajoute-t-elle.
Le vice-président égyptien chargé des relations internationale, Mohamed El-Baradei, a présenté mercredi sa démission en signe de protestation contre la dispersion par la force des partisans de Mohamed Morsi, a rapporté l'agence de presse officielle MENA.

Dans sa lettre de démission, M. El-Baradei a expliqué qu'il ne peut pas continuer à assumer la responsabilité du sang versé ou de décisions qu'il n'approuve pas, se disant très préoccupé par les conséquences à venir.

La dispersion des rassemblements des partisans du président islamiste déchu Mohamed Morsi au Caire et à Gizeh, qui a commencé mercredi matin, a fait au moins 49 morts et quelque 423 blessés, tandis que des affrontements similaires dans d'autres gouvernorats ont tué au moins 100 personnes et en a blessé environ 1000, selon un responsable de la santé.
Au moins 149 personnes ont été tuées et 1.403 autres blessées en Egypte mercredi après que la police eut dispersé sur deux grandes places des partisans du président déchu Mohamed Morsi, a déclaré à Xinhua un responsable de la santé.

"36 personnes ont été tuées et 321 autres blessées sur la place Rabaa Al-Adawiya à Nasr City, au Caire, tandis que 16 autres ont été tuées et 68 blessées sur la place Nahda Square, à Gizeh, au cours de l'opération de dispersion de la police", a indiqué à Xinhua le porte-parole du ministère de la Santé Mohamed Fatah- Allah.
Des groupes de militants appartenant aux Frères musulmans d'Egypte, dont le président déchu Mohamed Morsi est issu, ont mercredi attaqué la célèbre bibliothèque d'Alexandrie, a rapporté la télévision d'Etat.

La bibliothèque a subi des tirs nourris de militants des Frères musulmans, alors que ces derniers tentaient de l'assiéger.

Un policier a été grièvement blessé après avoir reçu une balle dans la poitrine, a rapporté la télévision, qui a précisé que des renforts militaires sont en route pour protéger cette importante bibliothèque.
Le gouvernement égyptien a imposé un couvre-feu dans les gouvernorats où règne l'agitation politique mercredi, incluant la capitale Le Caire, Gizeh et Alexandrie, a rapporté la télévision d'Etat.

Le couvre-feu est imposé de 19h00 (1700 GMT) à 06h00 (0400 GMT) jusqu'à nouvel ordre et quiconque ne le respecte pas sera arrêté, selon la déclaration gouvernementale.

Ce décret d'un couvre-feu survient après que la présidence a annoncé l'état d'urgence au niveau national pendant un mois, dû aux troubles suite à la dispersion des manifestants pro-Morsi.
Au moins 95 personnes ont été tuées et 874 autres blessées en Egypte mercredi, après que la police eut organisé une opération sur deux grandes places pour disperser des partisans du président déchu Mohamed Morsi, a déclaré à Xinhua un responsable de la santé.

"Un total de 23 personnes ont été tuées et 447 autres blessées sur la place Rabaa Al-Adawiya au Caire, à Nasr City, sur la place Moustafa Mahmoud dans le quartier de Mohandeseen et sur la place Nahda à Gizeh au cours des opérations de dispersion menées par la police", a déclaré à Xinhua Mohamed Fatah-Allah, porte-parole du ministère de la Santé.
La présidence égyptienne a annoncé mercredi l'instauration de l'état d'urgence dans tout le pays pour une durée d'un mois suite à la crise déclenchée par la dispersion des manifestants pro-Morsi, a rapporté la télévision d'Etat égyptienne.

Selon la présidence, l'instauration de l'état d'urgence est due aux dangers et aux actes de sabotage commis par certains groupes extrémistes et impliquant les partisans du président déchu Mohamed Morsi.

Toujours selon la présidence, le président intérimaire Adli Mansour a demandé à l'armée d'aider les forces de police à prendre les mesures nécessaires pour protéger la sécurité des citoyens ainsi que les biens publics et privés.
Les changements climatiques sont un facteur majeur expliquant les vagues de chaleur qui se sont répandues dans le monde entier cette année, et ces mêmes changements climatiques continueront de provoquer des conditions météorologiques extrêmes à l'avenir si ce problème n'est pas résolu, a mis en garde un expert des États-Unis sur les changements climatiques.

Un grand nombre de villes de l'hémisphère nord ont connu cet été une chaleur inhabituelle voire étouffante, que ce soit à Shanghai, à Paris ou à Los Angeles. Ces canicules, fréquemment accompagnées de sécheresses et de crues, ont causé des morts et des destructions matérielles.
Les relations entre la Grande- Bretagne et l'Espagne restaient tendues lundi et les deux pays ont ouvertement évoqué la possibilité de porter leur dossier respectif sur la colonie britannique de Gibraltar devant les tribunaux internationaux.

Le dernier litige concernant ce territoire situé sur la côte sud-ouest de l'Espagne a éclaté il y a une semaine lorsque les autorités de Gibraltar, territoire cédé à la Grande-Bretagne par le traité d'Utrecht en 1713, ont déversé 70 gros blocs de béton à la mer.

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes