Accueil Casafree : Le biodégradable, avenir de la planète - Environnement - Webzine
Environnement : Le biodégradable, avenir de la planète
Le terme de matériau biodégradable est de plus en plus communément utilisé, mais fréquemment mal employé et donc source d’équivoques. Face à l’invasion de certaines matières plastiques, les matériaux biodégradables sont une alternative dont les chercheurs ont fait un véritable enjeu environnemental depuis les années quatre-vingt-dix.

Un matériau est dit biodégradable lorsqu’il peut subir une biodégradation, c’est-à-dire une décomposition (on parle aussi de dégradation) des matières qui le forment par des micro-organismes tels que les bactéries, les enzymes, les champignons ou encore les algues. Concrètement, les substances dites biodégradables sont composées de molécules organiques que les micro-organismes peuvent transformer à l’aide de leurs enzymes. Ces substances sont converties en gaz carbonique, en eau, en biomasse que les cellules de ces micro-organismes utilisent pour se développer. Ce sont des candidates de premier choix pour le compostage industriel et pour renforcer le développement durable.

Le procédé de biodégradation est souvent utilisé pour le traitement des déchets. Par exemple, la plupart des sacs plastiques ne sont pas biodégradables, mais les sacs en papier le sont. Cela peut faire une différence importante dans le devenir des déchets, car les sacs plastiques resteront longtemps intacts s’ils sont abandonnés dans la nature, alors que les sacs en papiers se décomposeront assez rapidement. La biodégradabilité permet le recyclage du matériau initial dans l’écosystème car il est consommé par les micro-organismes du sol, des rivières et des océans.

Emballages alimentaires, meubles, CD biodégradables…

Mais, quand on réfléchit bien, tous les matériaux peuvent être étiquetés « biodégradables ». C’est le temps qui fait la différence ! La pelure d’orange mettra six mois à se dégrader, la boîte de conserve entre cinquante et cent ans, la bouteille de verre près d’un million d’années… Quant à celle en plastique, sa durée de vie est quasiment illimitée. Les chercheurs se sont donc mis d’accord : il faut établir une norme qui fixe les limites. Pour qu’un matériau puisse bénéficier de la référence biodégradable, il doit répondre à au moins deux exigences. La première est que sa dégradation n’engendre aucune production d’éléments toxiques. La seconde est la rapidité avec laquelle le matériau va se déliter : la décomposition doit intervenir dans un délai allant de quelques semaines à deux ans maximum.

De nombreux pays du monde se sont lancés dans la production de tels matériaux. Par exemple, la Chine a réussi à mettre au point des emballages alimentaires – en remplacement des plastiques – qui se décomposent en eau peu de temps après avoir été enfouis dans le sol. Ces produits ont été fabriqués avec du maïs, de la fécule et des fibres végétales. Rien que du naturel ! Ce sont les microbes vivant dans la terre qui peu à peu digèrent les emballages. Mais l’enjeu ne porte pas seulement sur les plastiques d’emballage. Une grande firme productrice de disques compact vient d’annoncer qu’elle lancerait très prochainement des CD dans lesquels l’indestructible polycarbonate sera remplacé par de l’amidon de maïs. Dans le domaine agricole, les films plastiques vont laisser place à des produits en fibres non tissées d’origine végétale tels que le chanvre, le lin ou encore le coco. Les meubles en carton ont déjà fait leur apparition et bientôt l’huile de moteur des automobiles, jusque-là minérale, sera remplacée par de l’huile de colza ou de tournesol…

Julie Foulquier
Source : MFI HEBDO


Casafree.com le 6/2/2007 21:40:08
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Etreinte éternelle en Italie
Article suivant: Le Pentagone va créer un commandement pour l'Afrique

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
Radical
Posté le: 7/2/2007 14:35  Mis à jour: 7/2/2007 14:35
Habitué
De: chambre 406, entre la 205 et la 607
Envois: 2182
 Re: Le biodégradable, avenir de la planète
Comme si la planete avait des chances de survie!

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes