Accueil Casafree : Maroc : nouveaux contrats avec les USA dans le pétrole - Economie - Webzine
Economie : Maroc : nouveaux contrats avec les USA dans le pétrole
Voilà la nouvelle que tous les Marocains attendaient.

S'il demeure quelques sceptiques, la réalité est bien là : l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et les sociétés américaine Direct Petrolium Morocco et Anschutz Morocco ont signé, mardi dernier à Rabat, un accord pétrolier dit "Ouezzane-Tissa".

Mais les USA sont loin d'être les seuls pays attirés par le potentiel pétrolier marocain: Canada, Malaisie, Chypre, Grande-Bretagne notamment sont d'ores et déjà présents.

Cet accord vient s'ajouter aux accords pétroliers et aux contrats de reconnaissance en vigueur portant sur différentes régions de l'onshore et de l'offshore du Maroc.

I - Signature de l'Accord pétrolier "Ouezzane-Tissa"

L'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et les sociétés Direct Petrolium Morocco et Anschutz Morocco ont signé, mardi à Rabat, un accord pétrolier. Cet accord porte sur 5 permis onshore dits "Ouezzane-Tissa 1 à 5" situés dans le pré-Rif et couvrant une superficie totale de 9.532,8 km2. Durant la période initiale de validité des permis d'une durée de 30 mois, les sociétés partenaires prévoient la réalisation d'un programme de travaux de recherche qui consiste en une campagne de forages ainsi que l'exécution de divers travaux géologiques et géophysiques.

L'Accord pétrolier "Ouezzane-Tissa" a été conclu suite aux résultats encourageants des divers travaux de reconnaissance réalisés par Anschutz et Direct depuis 2001 dans le cadre de divers contrats de reconnaissances relatifs à ladite zone d'intérêt.

L’Office national de recherches et d’Exploitations pétrolières (ONAREP) avait signé le 13 mars dernier, deux accords pour la reconnaissance de champs pétrolifères en zone on shore dans le pré-Rif dans le Nord du Royaume. Etaient parties au contrat le groupement de sociétés américaines dénommé Anschutz Morocco corporation et une entreprise britannique répondant au nom d’Enterprise oil exploration. Les deux sociétés ont manifesté leur intérêt pour prospecter cette zone après que l’ONAREP a réalisé une étude des lignes sismiques en 1999.


II - Signature d'un Contrat de reconnaissance

L'ONHYM, la Société "Island Oil and Gas", la société "San Leon", la société "GB Oil and Gas Ventures " ont signé au début du mois à Rabat, un contrat de reconnaissance dit "Bassin de Zag".

Ce contrat qui porte sur une zone onshore située au sud du Maroc, couvre une superficie de 21.807 km2. Durant la période initiale de validité du contrat, d'une durée de douze mois, les sociétés partenaires prévoient la réalisation d'études géologiques et géophysiques pour l'évaluation du potentiel en hydrocarbures de ladite zone d'intérêt.

Ces résultats sont le fruit des négociations que poursuit l'Onhym avec les sociétés pétrolières qui ne cessent de manifester leur intérêt pour des zones onshore et offshore peu explorées et de travail de promotion mené par l'Office.

III – Un potentiel sous-exploité selon le Maroc


Le Maroc poursuit ses efforts tant d'exploration pétrolière que minière pour améliorer les potentialités en hydrocarbures du pays. A la fin de 2005, le domaine minier portant sur la recherche pétrolière au Maroc comptait 70 permis de recherche dont 58 offshore, 6 autorisations de reconnaissance, dont une en offshore, et 15 concessions.

Le rapport d'activité de l'année 2005 a été marqué par la finalisation du processus institutionnel de création de l'Office national des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), fruit de la fusion de l'Office national de Recherches et d'Exploitations Pétrolières (ONAREP), créé en 1981 et du Bureau de Recherches et de Participations Minières (BRPM) dont la création remonte à 1928.

Avec la mise en place de l'ONHYM, les pouvoirs publics ont donné le coup d'envoi d'une nouvelle ère pour l'exploration des richesses du sous-sol, en dotant le pays d'un opérateur public à même de répondre aux contraintes de l'environnement actuel.

Quatre orientations stratégiques majeures ont été adoptées comme guides de l'action pour les cinq prochaines années: faire monter en puissance, tant l'exploration minière que pétrolière; renforcer la dynamique d'ouverture sur le marché mondial et développer des partenariats avec les investisseurs étrangers; donner à l'ONHYM une solide crédibilité internationale, en faisant de cet organisme un pôle d'excellence technique; développer l'engagement et la responsabilisation du management pour instaurer une culture de la performance tendue vers la réalisation d'objectifs ambitieux.

Dans le domaine de l'exploration pétrolière, l'activité propre de l'ONHYM s'est poursuivie à un rythme soutenu et l'intérêt des opérateurs pétroliers pour notre région s'est affirmé en 2005, comme en témoigne l'extension du domaine minier relatif aux hydrocarbures dont la superficie a augmenté de 32%, passant de 240.500 Km2 fin 2004 à 319.000 Km2 à fin 2005, de même que l'importance des travaux de recherche opérés par leurs soins : acquisitions et interprétations sismiques, réalisations de lignes gravimétriques et magnétométriques aéroportées, travaux de géophysique.

IV – Bilan 2005 de l'ONHYM


Les orientations stratégiques pour le quinquennat 2005-2009 incluent un programme d’exploration plus ambitieux qui traduit la volonté stratégique de faire monter en puissance tant l’exploration pétrolière que minière.

Le secteur des mines et de l’énergie contribue, à hauteur de 15%, au produit intérieur brut et génère des recettes fiscales substantielles de l’ordre de 14 milliards de dirhams dont 12,5 milliards de dirhams par le secteur énergétique. Il emploie 65.000 personnes dont 35.000 travaillent pour le secteur des mines.

Pour rappel, le Maroc est importateur net de ses besoins en produits énergétiques (le volume des importations de pétrole s’est établi à fin décembre 2005 à 7,05 millions de tonnes). Ce constat et le potentiel pétrolier du pays motivent fortement les recherches d’hydrocarbures et incitent à plus d’efforts d’exploration dans les différentes régions du royaume.

L’activité de l’ONHYM pendant 2005, s’est articulée autour de 4 axes principaux : la réalisation des études d’évaluations pétrolières, la poursuite de la promotion des prospects en vue d’attirer les investissements étrangers, le suivi des travaux des partenaires et la réalisation de 2 forages à objectifs gaziers dans le bassin productif du Gharb.

Les études d’évaluation des potentiels pétroliers établies par l’Office ont été réalisées sur les zones Atlantique Offshore Nord de Tanger-Tarfaya, Atlantique offshore sud de Tarfaya - Lagwira, du Gharb et de Haha-Essaouira. Au niveau de plusieurs bassins, un stade assez avancé en terme d’études géologues, géophysiques et d’acquisitions sismiques a été franchi. Mais les travaux d’exploration par forage restent très timides voire absents. Cette situation s’explique par la durée du processus pour minimiser et réduire le risque géologique, le caractère très coûteux des opérations de forage et la disponibilité des appareils de forage.

V – Accords pétroliers et contrats de reconnaissance

En juin 2006, le domaine minier de l’ONHYM comptait 18 accords pétroliers et 6 contrats de reconnaissance en collaboration avec 22 partenaires. Ces accords et contrats régissent une superficie totale de 273.529,20 km2 réparties sur 10 concessions d’exploration, 86 permis de recherche, dont 15 Onshore et 71 Offshore, ainsi que 6 autorisations de reconnaissance Onshore.

La compagnie canadienne "TransAtlantic Petroleum" a obtenu en juin dernier le permis de la zone dite Tselfat. Associée à l'ONHYM qui détient une participation de 25 %, la compagnie disposera avec ce bloc d’opportunités d’exploration de structures profondes, non encore testées. Le permis compte les gisements de Haricha, de Tselfat et de Bou Draa, découverts respectivement en 1919, en 1934 et au début des années cinquante. Ces champs avaient été producteurs entre les années 1920 et 1970 pour l’essentiel avec un débit relativement limité jusque dans les années 1990. Bien que les estimations soient difficiles, il est probable que leur production cumulée ait totalisé onze millions de barils de pétrole et 210 millions de m3 de gaz naturel.

TransAtlantic Petroleum réalisera, de plus, un levé de sismique 3-D qui couvrira Haricha et Bou Draa et devrait forer, sur cette base, un puits d’exploration. Transatlantic est déjà présente au Maroc dans le cadre de l’autorisation de reconnaissance dite Guercif-Beni Znassen.

Un accord pétrolier et un contrat de reconnaissance ont par ailleurs été signés entre l’ONHYM et la société d’hydrocarbures chypriote Cabre Maroc. Cet accord porte sur les permis "Rharb Sud" et "Rharb Centre". D’une durée de validité initiale de trois ans, l’accord prévoit l’exécution de plusieurs puits d’exploration dont deux devaient être forés avant la fin de 2006. Afin de mieux évaluer le potentiel en hydrocarbures de la zone dite "Fès", Cabre et l’ONHYM ont signé également un contrat de reconnaissance aux termes duquel cette société va mener des études de synthèses relatives à ladite zone.

L'ONHYM vient également d’accorder au groupe malais Genting Oil & Gas le permis Ras Juby, au large de la ville de Tarfaya qui recèle la découverte d’huile lourde de Cap Juby, effectuée par ExxonMobil. En vertu de cette convention Genting s’engage à exécuter, au cours de la période initiale de validité d’une durée de 2 années, l’acquisition d’une campagne de sismique 3D. Cette campagne sismique va permettre à cette société de mieux apprécier et de développer, en cas de rentabilité économique, le potentiel d’huiles lourdes déjà découvert lors des forages entrepris par la compagnie Exxon dans la structure Cap Juby à la fin des années 1960.

Source: Leblogfinance.com

Casafree.com le 18/12/2006 0:22:08
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: la cellule islamiste démantelée à Ceuta préparait des attentats
Article suivant: Finale du Mondial des clubs: le Barça grand favori contre l'Internacional

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
GiniralM
Posté le: 20/12/2006 19:24  Mis à jour: 20/12/2006 19:24
Habitué
De: K-za
Envois: 2312
 Re: Maroc : nouveaux contrats avec les USA dans le pétrole
encore des accords!!!!!!!!!!
bon espérons que celui la apporte un plus

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes