Accueil Casafree : Le Nobel de la Paix pour le « Banquier des pauvres » - Actualité Mondiale - Webzine
Actualité Mondiale : Le Nobel de la Paix pour le « Banquier des pauvres »
Honneur au micro-crédit ! Le prix Nobel de la paix 2006 a été décerné à l’économiste bangladais Muhammad Yunus (le « Banquier des pauvres ») et à la Grameen Bank, la banque qu’il a fondée en 1976. « Il ne peut y avoir de paix durable sans qu’une partie importante de la population trouve les moyens de sortir de la pauvreté » a déclaré le président du comité Nobel, Ole Danbolt Mjoes.

« Le microcrédit est l’un de ces moyens ». En 1974, Muhammad Yunus, qui enseigne l’économie aux Etats-Unis, revient au Bangladesh. Son pays natal, tout juste indépendant, est alors frappé par une famine. C’est là qu’il mesure le décalage entre les théories économiques qu’il enseigne et la réalité. Sa cible ? Les exclus du système bancaire traditionnel. Un jour, il demande à ses étudiants d’interroger une quarantaine de fabricants de tabourets en bambou de sa ville, Chittagong, pour savoir de combien ils auraient besoin : 27 dollars au total ! Une somme modique qu’aucune banque n’accepte pourtant de leur prêter, les poussant ainsi dans les mains des usuriers.

En 1976, Muhammad Yunus décide de leur avancer l’argent. Les prêts consentis sont minuscules mais ils permettent d’acheter le stock de bambou, de produire et de rembourser à 100 % l’économiste ! Convaincu, il se met à négocier des prêts garantis par lui auprès d’une banque locale et, enfin, obtient de l’argent de la Banque centrale.

Les emprunteurs montent des petits commerces et remboursent leurs dettes. De fil en aiguille, il crée la Grameen Bank. Aujourd’hui, la banque compte six millions de clients affiche 5,72 milliards de dollars de prêts distribués depuis sa création à plus de 6,6 millions de personnes et des taux de remboursement à faire pâlir d’envie les banques traditionnelles : plus de 98 % des prêts sont en effet honorés...La Grameen Bank emploie plus de 18 000 personnes et possède quelque 2 200 agences. Le concept de micro-crédit s’est largement répandu dans les pays en développement. Mais pas seulement. Il commence aussi à être appliqué en France par exemple, dans les quartiers difficiles, où les banques commerciales classiques hésitent à prêter aux plus pauvres.

Repères

1940 - Naissance de Muhammad Yunus à Chittagong, seconde ville du Bangladesh, alors située en Inde.

1971 - Indépendance du Bangladesh.

1974 - Famine au Bangladesh.

1976 - Muhammad Yunus lance un premier projet de micro-crédit, baptisé Grameen.

1983 - Le projet Grameen obtient le statut d’établissement bancaire. La Grameen Bank a distribué, depuis sa création, 5,72 milliards de dollars de prêts, et récupéré 98,85 % de ces sommes.

13 octobre 2006 - Il reçoit le Prix Nobel de la Paix.


Publié le : 15 octobre 2006 par Fabienne Lemarchand
Source: Humanvillage.com

Casafree.com le 15/10/2006 19:40:00
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Etat des lieux de la pauvreté au Maroc
Article suivant: Une Égyptienne «accouche» à l'aéroport de 48 téléphones

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
Palox
Posté le: 16/10/2006 21:02  Mis à jour: 16/10/2006 21:02
Bavard
De: Québec
Envois: 8523
 Re: Le Nobel de la Paix pour le « Banquier des pauvres »
Pourquoi ya pas un pere des pauvres dans les pays arabes? ou sont tous des imberialistes ?

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes