Accueil Casafree : Création en 2007 d'une chaîne de télévision en berbère. - Médias - Webzine
Médias : Création en 2007 d'une chaîne de télévision en berbère.
Une chaîne de télévision nationale en langue amazighe (berbère) verra le jour dans un an au Maroc, a annoncé vendredi à Rabat le ministre marocain de la Communication, Nabil Benabdellah. "Des questions liées au financement, à la programmation, à la diffusion et aux aspects techniques seront examinées par une commission d'experts", a-t-il dit lors de la réunion périodique avec les responsables de l'Institut royal de la culture amazighe (berbère), -IRCAM-, créé en 2001 par le roi Mohammed VI pour promouvoir la culture berbère dans le royaume.

La réunion avec l'IRCAM s'est également penchée sur les moyens d'accroître - à un niveau plafond de 30% de la production nationale - la diffusion en berbère de journaux, d'émissions, de variétés, de soirées et de fictions sur les deux chaînes de télévision publiques, la Une de la SNTR, et 2M. Une association marocaine d'échange culturel (amazighe) a qualifié mercredi d'insuffisante la durée d'antenne consacrée aux émissions berbères dans les deux télévisions publiques, évoquant même une "régression" de la programmation de la langue amazighe.

Jusqu'ici, la 1ère chaîne de la SNRT diffuse quotidiennement à la mi-journée un bulletin d'information en langue berbère, outre des émissions, des chansons et des spots publicitaires en amazighe. La radio nationale émet de son côté des programmes quotidiens en berbère.


Paru sur LeMonde le 13-10-2006

Casafree.com le 13/10/2006 22:40:00
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: La communauté juive marocaine exprime son attachement au Souverain à l'occasion de la célébration de Yom Kippour
Article suivant: L’amazighité : une marocanité spoliée d’un Maroc pluriel!

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes