Accueil Casafree : La Nasa envoie une "machine à laver de cuivre" contre une comète - Sciences - Webzine
Sciences : La Nasa envoie une "machine à laver de cuivre" contre une comète
La NASA a lancé mercredi une sonde dont se détachera dans six mois un objet de cuivre de la taille d'une machine à laver, qui ira percuter le noyau d'une comète, pour déterminer sa composition et mieux connaître ce type de corps céleste à l'origine du système solaire.


La fusée Delta II emportant la sonde "Deep Impact" a décollé à 13H47 (18H47) GMT) de Cap Canaveral (Floride, sud-est), a annoncé la Nasa.

La sonde est placée sur la trajectoire de la comète Tempel 1 qu'elle rencontrera le 4 juillet, alors qu'elle se trouvera à environ 132 millions de km de la Terre.

24 heures plus tôt, "Deep Impact" lâchera un projectile auto-propulsé de 372 kg composé de plaques de cuivre, d'un mètre par un mètre, qui percutera le noyau de la comète à la vitesse relative de 37.000 km.

Une caméra placée sur le projectile transmettra des images jusqu'au dernier moment avant l'impact à la sonde qui passera elle-même à 500 km au large de la comète, transmettant les données vers la Terre.

"Pour la communauté scientifique, c'est l'équivalent en astronomie d'un avion 767 rencontrant un moustique, cela ne modifiera pas significativement l'orbite de la comète qui ne présente aucun danger pour la Terre", a précisé Don Yeomans, scientifique de la mission.

Selon les responsables de cette mission de 267 millions de dollars, l'impact va créer un cratère de la taille d'un stade de football dans le noyau de cette comète formée de glace et de roches, qui mesure environ six km de large.

Des caméras et autres instruments de mesure à bord de la sonde observeront et analyseront l'impact tandis que les télescopes spatiaux Hubble, Chandra et Spitzer seront mobilisés pour saisir l'événement.

"Ce sera une mission passionnante, dont le point d'orgue sera le déclenchement par Deep Impact du premier feu d'artifice provoqué par l'homme dans l'espace, le jour de notre fête nationale, le 4 juillet", s'est enthousiasmé Rick Grammier, qui dirige le projet au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena (Californie)

Les principaux objectifs de la mission sont d'analyser pour la première fois la composition du sous-sol d'une comète et de déterminer les propriétés des couches enveloppant son noyau. Les chercheurs compareront ces données à celles collectées à la surface de comètes précédemment étudiées.

Le cuivre du projectile a été choisi pour ses propriétés qui ne peuvent pas être confondues avec les caractéristiques du sol de la comète.

"La longue tradition d'exploration de la Nasa est de chercher à découvrir comment s'est formé le système solaire, comment va-t-il évolué et de découvrir si la vie existe ailleurs dans l'univers", a expliqué Andy Dantzler, responsable de la division "système solaire" de la Nasa.

Les comètes sont les débris laissés après la formation du Soleil et des planètes il y a 4,6 milliards d'années, selon les estimations des astrophysiciens.

Tempel 1 fait partie des comètes les plus proches de la Terre, qui repassent tous les vingt ans ou moins à proximité du Soleil.

La plupart des comètes gravitent sur des orbites elliptiques très allongées, dont un grand nombre --quelque mille milliards-- se concentreraient aux confins de notre système solaire dans le nuage de Oort, du nom de l'astronome néerlandais.

Jusqu'à présent les missions d'étude des comètes avaient seulement consisté à les photographier de près et à saisir des particules laissées dans leur sillage.

1. Nasa

Source : AFP

Illustration : Le lancement de la fusée Delta II le 12 janvier 2005

Casafree.com le 13/1/2005 22:06:10
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Discussion autour du projet de Code de l'enfant
Article suivant: Le séisme en Asie risque de faire deux millions de nouveaux pauvres

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes