Accueil Casafree : Fièvre de l'enfant: un seul médicament à la fois et seulement si nécessaire - Santé - Webzine
Santé : Fièvre de l'enfant: un seul médicament à la fois et seulement si nécessaire
En cas de fièvre chez l'enfant, le bain frais n'est plus recommandé et il est conseillé de n'utiliser qu'un seul médicament pour faire baisser la fièvre, ont expliqué mardi des spécialistes devant la presse.

Il ne faut pas chercher à faire baisser systématiquement la température si elle est bien supportée par l'enfant, ont insisté ces experts réunis par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

"L'attitude a été pendant longtemps de faire disparaître la fièvre", a résumé le Pr Charles Caulin (Hôpital Lariboisière, Paris), président du groupe de travail réuni par l'Afssaps, qui préconise "un changement de philosophie" en cherchant surtout à réduire l'inconfort de l'enfant.

Prônant une "attitude raisonnable, calme et simple", il conseille de ne recourir aux médicaments destinés à faire baisser la fièvre (antipyrétiques) que si l'enfant la supporte mal (diminution de l'activité, de l'appétit, changement d'humeur...) et si elle est supérieure à 38,5°C.

Des convulsions peuvent être observées lors d'accès de fièvre chez 2% à 5% des enfants, jusqu'à l'âge de 5 ans et surtout entre 18 et 24 mois, mais ces enfants présentent "généralement une prédisposition familiale" et rien ne prouve, selon les experts, que la prise d'antipyrétiques permet de prévenir les convulsions.

Avant de donner un médicament, il est recommandé de découvrir l'enfant, sans cependant retirer tous les vêtements au point de provoquer des frissons, de le faire boire le plus souvent possible et de ne pas trop chauffer la chambre pour empêcher que sa température augmente trop.

"Donner un bain tiède (température inférieure de 2°C à celle de l'enfant), appliquer des enveloppements humides ou des poches de glace n'est guère plus efficace et peut augmenter le +mal être+ de l'enfant, il n'est donc pas recommandé de donner systématiquement un bain tiède pour faire baisser la fièvre, comme cela était classiquement conseillé", précise l'Afssaps dans une mise au point adressée au grand public.

Le paracétamol est un antipyrétique "extrêment bien toléré", mais il faut éviter le surdosage car de nombreux autres médicaments pédiatriques en contiennent, prévient le Dr Anne Castot, chef du département des vigilances de l'Afssaps. L'ibuprofène et l'aspirine sont "également très efficaces" mais présentent des contre-indications. Il est recommandé de choisir le médicament le plus adapté à l'enfant.

Il faut donner un seul médicament, sans les alterner, ce qui risquerait de "potentialiser leurs effets secondaires", précise le Dr Pierre Foucaud, membre de la Société française de pédiatrie, qui a conseillé de "privilégier" l'utilisation du paracétamol.

L'ibuprofène et les autres anti-inflammatoires non stéroïdiens, ou l'aspirine, sont notamment contre-indiqués en cas de varicelle ou si l'enfant est déshydraté (après avoir eu des diarrhées ou des vomissements importants). L'aspirine est également à éviter en cas de "maladie d'allure grippale".

Source : AFP

Casafree.com le 5/1/2005 13:36:58
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: De la tomate au sac biodégradable, il n'y a qu'un pas, selon des chercheurs
Article suivant: Chili: inculpation et mise en résidence surveillée de Pinochet

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes