Accueil Casafree : Le massacre sur les routes, une honte nationale - Actualité Maroc - Webzine
Actualité Maroc : Le massacre sur les routes, une honte nationale
Malgré les baisses enregistrées en 2005 (diminution de 5,7 % du nombre des tués et 2,8 % de moins dans les statistiques des blessés), le massacre sur les routes marocaines est une honte nationale. Certes, les chiffres annoncés officiellement par le ministère de l'Equipement et des Transports. incitent à l'«optimisme» et donnent des raisons de satisfaction au responsable du département.

Karim Ghellab est pourtant prudent, même s'il souligne les raisons objectives de cette baisse et qui sont liées indéniablement, selon lui, aux mesures prises et actions mises en œuvre dans le cadre du Plan national d'urgence pour la lutte contre les accidents de la route.

Celles-ci sont notamment relatives à la mise en place d'un dispositif de contrôle et aux actions réglementaires, comme celle portant obligation du port de la ceinture, entrée en vigueur le 9 février de l'année écoulée. Le ministre appelle pourtant à la vigilance et pour cause. En 1996 la courbe des statistiques des accidents de la circulation avait connu également une baisse notable, qui a été de bien courte durée.

Les accidents de la route ont vite repris leur courbe ascendante souligne, M. Ghellab. Rien n'est donc gagné d'avance. C'est la conviction du ministre qui appelle de fait, à «la vigilance».

Le Plan national de la sécurité routière mis en place pour une durée de trois ans a bien donné des résultats positifs, mais qu'il convient aujourd'hui de «pérenniser», soutient-il. Et pour cela, il faut agir sur les mentalités dans le but de parvenir à un changement réel et positif sur les comportements.

@lematin

Casafree.com le 17/2/2006 18:04:20
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Un fidèle de Cheikh Yassine prochain Premier ministre de Palestine
Article suivant: Mémoires de Abderrahim Bouabid : la riposte de l'Istiqlal

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes