Accueil Casafree : Une centaine de toilettes publiques pour la métropole - Société - Webzine
Société : Une centaine de toilettes publiques pour la métropole
Préservation de l'environnement et de l'esthétique de la ville

La ville de Casablanca veut installer 100 toilettes publiques. Un événement dans une ville qui ne compte que six WC sur l'ensemble de son territoire dont 4 sont fermés au public. Une commission préfectorale technique se penche sur les aspects techniques du projet, a indiqué Ahmed Naciri Taoufik, chargé de la division des autorisations commerciales au conseil de la ville de Casablanca. M. Naciri précise que la ville a créé au niveau de chaque préfecture une commission chargée de proposer l'emplacement des futurs urinoirs.

Généralement, ils devront être installés à proximité des réseaux d'assainissement et dans des places hautement fréquentées par les Casablancais et les touristes. Un appel d'offres sera lancé incessamment pour désigner la société qui se chargera du projet.

Selon Ahmed Naciri, l'exploitation qui sera désignée se chargera de l'installation et l'entretien des équipements pour une durée de 5 ans renouvelable. Elle sera autorisée à exploiter les parois extérieures des toilettes comme support publicitaire et devra payer un pourcentage des revenus de l'affichage à la commune. Le pourcentage reste encore à déterminer en fonction de la superficie des panneaux qui seront autorisés. Selon le cahier des charges, la superficie de ces vespasiennes ne doit pas excéder 6 m2. Elles doivent se situer à intervalle de 1 000 m et se situer près du réseau d'assainissement.

Il stipule également que l'usager est tenu de payer 1 DH en contrepartie du service rendu. Les futures toilettes publiques à installer ouvriront leurs portes de 7 heures du matin à 21heures. La ville a, semble-t-il, reçu déjà plusieurs offres notamment d'un Marocain résidant à l'étranger qui semble intéressé par le projet et d'une société française qui travaille sur un projet similaire à la ville de Rabat. Cette même société a, apparemment, déjà fait une offre à la ville de Casablanca pour la construction des urinoirs sur le littoral de la ville. Chaque urinoir doit faire travailler 2 personnes : une pour assurer l'entretien des lieux et l'autre pour encaisser l'argent.

" Je ne pensais pas que cela arriverait un jour à Casablanca " a réagi un citoyen ravi en apprenant l'existence de ce projet. Le projet voté en session d'octobre semble être bien accueilli par les Casablancais. "On ne peut que se réjouir que les autorités de la ville aient décidé d'installer les toilettes à la ville qui est déterminée à devenir une métropole d'envergure internationale.

La promotion du tourisme passe également par la réalisation de ce genre de projet aussi indispensable que la construction des hôtels ", a indiqué un autre homme.

Il est à signaler qu'une journée internationale des toilettes publiques est célébrée annuellement chaque 19 novembre. L'année dernière, l'événement a été célébré à Pékin qui envisage de construire 8 000 toilettes publiques pour accueillir les jeux olympiques de 2008.

Abderrahman Ichi
Source : Le Matin


Casafree.com le 25/1/2006 12:10:00
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Les Palestiniens élisent leur Parlement
Article suivant: Grippe aviaire: l'ONU appelle les pays à se tenir prêts

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes