Accueil Casafree : Quand les sites gouvernementaux américains pistent leurs visiteurs... pendant 10 ans ! - Internet - Webzine
Internet : Quand les sites gouvernementaux américains pistent leurs visiteurs... pendant 10 ans !
Les sites gouvernementaux américains utilisent-ils des cookies permanents afin de suivre la trace de leurs visiteurs ? C’est en tous cas la conclusion d’une enquête de CNET News.com, qui accuse une dizaine d’agences fédérales (dont la NSA et le ministère de la Défense) de bafouer la réglementation interdisant l’utilisation de tels cookies « à longue durée de vie ».

Pour mener son enquête, CNET News.com s’est connecté aux sites des agences recensées dans le guide du gouvernement américain, et a analysé les dispositifs de surveillance employés. Son verdict est sans appel : de nombreux cookies sont valides pour des durées supérieures à… 10 ans !

Les ministères suspectés ont immédiatement réagi en affirmant ne pas être au courant, et en reportant la faute sur WebTrends, l’opérateur de leur service de surveillance. Ainsi, le Pentagone a déclaré : « Nous ne savions pas que les cookies étaient paramétrés pour expirer en 2016. Tous les cookies que nous avions définis avec WebTrends devaient être strictement temporaires; nous avons immédiatement pris des mesures. ».

C'est le moins qu'on puisse dire... En effet, dès la publications des résultats de l'enquête, les sites incriminés ont changé leur manière de procéder, et ont adopté des cookies temporaires et donc... réglementaires.

Par Christophe Olry,
Source : Futura-Sciences


Casafree.com le 15/1/2006 16:30:00
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Japon: dictez une adresse à un téléphone portable, il vous y emmène
Article suivant: Le nombre d'internautes va tripler dans 10 ans

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes