Accueil Casafree : Stage de danse pour 42 artistes d'Afrique et de la diaspora au Sénégal - Culture - Webzine
Culture : Stage de danse pour 42 artistes d'Afrique et de la diaspora au Sénégal
L'Ecole des sables de Toubab Dialaw, dirigée par la chorégraphe Germaine Acogny, située à une cinquantaine de kilomètres au sud de Dakar, au Sénégal, abrite un stage international de danse de 12 semaines (14 avril-7 juillet) au profit de 42 jeunes danseurs et chorégraphes provenant de 24 pays d'Afrique et de la diaspora.

Il s'agit d'un stage de formation, de rencontres et d'échanges organisé par l'association Jant-Bi dont Madame Acogny est la directrice artistique.

"L'Ecole poursuit ainsi son effort de valorisation des cultures, de mise en relation des danseurs et chorégraphes, et de stimulation des échanges culturels. Ce projet vise une solide formation professionnelle des danseurs d'Afrique et de la diaspora africaine, dispensée par des professeurs reconnus. Ils exploreront l'immense richesse des danses patrimoniales et s'approprieront diverses techniques de danses contemporaines d'Afrique et de l'Occident", a indiqué Mme Acogny au cours d'une conférence de presse.

Les stagiaires bénéficieront "d'outils qui nourriront le processus de création chorégraphique avec une écriture et un langage nouveaux", a expliqué Mme Acogny, ajoutant que "la mise en relation des danseurs permettra une découverte, une meilleure connaissance et l'échange de leurs danses traditionnelles, à la fois leurs origines et ce qu'elles sont devenues aujourd'hui".

Une vingtaine de danseurs font partie du programme "Chrysalides", qui est un programme de formation et de résidence de création chorégraphique à l'intention de danseurs expérimentés et de jeunes chorégraphes, ayant pour objectif de donner des outils nécessaires dans le domaine de la recherche et de la création chorégraphiques, d'élargir les visions des démarches artistiques et d'améliorer la qualité des oeuvres chorégraphiques.

Ce projet a été proposé par le Centre de développement chorégraphique "La termitière de Ouagadougou", au Burkina Faso, et s'est élaboré en partenariat avec l'Ecole des sables et le Gaara Projects de Nairobi, au Kenya.

Vingt danseurs de ce projet se rendront à Nairobi, du 1er juin au 31 juillet 2011, avant d'être accueillis à Ouagadougou, du 1er novembre au 18 décembre 2011, pour des résidences de création, à l'issue desquelles six pièces chorégraphiques seront créées.

Selon la chorégraphe, les objectifs du stage sont de renforcer les capacités des danseurs à travers une formation complémentaire de haut niveau, outiller les danseurs avec des techniques d'écriture, d'improvisation et de compositions chorégraphiques, les familiariser à la scène et la création d'oeuvres chorégraphiques, découvrir, mieux connaître et apprécier la richesse des danses d'Afrique et de la diaspora et les cultures respectives, entre autres.

La création des liens professionnels entre les danseurs afin d'encourager de futures collaborations et la circulation des artistes et l'augmentation des chances de succès professionnel grâce à une formation complète font également partie des objectifs.

La direction du stage est menée par Germaine Acogny et le directeur artistique adjoint de l'Ecole des sables, Patrick Acogny, ainsi que par des professeurs invités.

Les directeurs artistiques de "La Termitière", à savoir, les chorégraphes burkinabè Salia Sanou et Seydou Boro, ainsi que le Kényan Opiyo Okach, les Français Pedro Pauwels et Pierre Doussaint donneront des cours, en même temps que la Franco-Togolaise Flora Théfaine, David Zambrano (Vénézuela-Pays-Bas), et Nora Chipaumire (Zimbabwe-USA).

Depuis 1998, l'association Jant-Bi, dans le cadre de l'Ecole des Sables, travaille principalement sur un programme de formation de jeunes danseurs et chorégraphes africains soigneusement sélectionnés parmi les meilleurs du continent.

Plus de 240 danseurs originaires de 26 pays africains ont déjà bénéficié d'une formation technique.


Casafree.com le 5/5/2010 9:11:46
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Afrique : Le procureur de la CPI au Kenya pour enquêter sur les violences post-électorales
Article suivant: Cendres volcaniques : L'Irlande impose de nouveau des restrictions de vols à l'aéroport de Dublin

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes