Accueil Casafree : Usain Bolt invite les athlètes du Kenya à se lancer dans le sprint - Sports - Webzine
Sports :  Usain Bolt invite les athlètes du Kenya à se lancer dans le sprint
Le Jamaïcain Usain Bolt, roi du sprint mondial, qui séjourne actuellement à Nairobi sur invitation du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), basé dans la capitale kenyane, a invité ce vendredi les athlètes kenyans qui s'illustrent souvent dans les courses de fond à se lancer dans le sprint.

Prenant la parole au cours de sa première visite sur le continent africain, le champion olympique et recordman du monde a exhorté les athlètes kenyans à "rompre avec la routine" et à se lancer dans les courses de vitesse.

Le Kenya est un laboratoire pour les courses de fond et de demi-fond, mais les athlètes de ce pays de l'Afrique de l'Est s'imposent rarement dans les courses de vitesse (100m, 200m, 400m) et les relais.

La meilleure performance du Kenya dans ces disciplines est la médaille d'or remportée dans le relais 4x 400m messieurs lors des Jeux Olympiques de Munich en 1972, et cela suite à un boycott de la compétition par les éternels favoris, les Etats-Unis.

Usain Bolt est double détenteur des records du monde du 100m avec un temps de (9 secondes 69 centièmes) et du 200m avec un temps de (19 secondes 30 centièmes). Il est également champion olympique en titre pour ces deux disciplines.

Il est au Kenya sur invitation du (PNUE), en sa qualité d'ambassadeur pour un projet écologique dénommé la "Longue Course" et mené par la Zeitz Foundation, de l'homme d'affaires allemand et directeur général de la marque Puma, Jochen Zeitz.

L'athlète jamaïcain, connu sous le nom de "Thunderbolt" dans les milieux sportifs, a estimé que les Kenyans peuvent dominer le sprint s'ils s'investissent de la même manière qu'ils le font pour les courses de fond et de demi-fond. "Les Jamaïcains ont grandi en voyant les sprinters remporter des victoires et les Kenyans en ont fait de même avec les coureurs de fond et ils prennent exemple sur eux. Ils ont beaucoup de talent mais ils ont besoin de rompre avec la routine et d'essayer de nouvelles disciplines", a-t-il déclaré au cours de sa conférence de presse au siège du PNUE à Nairobi.

L'athlète âgé de 23 ans a poursuivi que le problème des athlètes kenyans est qu'ils "ne veulent pas quitter les longues distances et explorer de nouvelles disciplines".

"Ils ont juste besoin d'essai et d'engagement et ils vont s'imposer comme ils le font dans les courses sur longue distance", a-t-il déclaré.

L'athlète jamaïcain a promis qu'il serait ravi de courir au Kenya, mais que la décision finale revenait à son entraîneur, Glen Mills.

En réponse aux questions des journalistes et des chroniqueurs sportifs, le roi du sprints a écarté l'idée de prendre part aux courses de fond et demi-fond, et a ajouté qu'il souhaitait s'essayer au saut en longueur.

Usain Bolt a terminé avec cette courte déclaration : "Je veux rester au sommet et continuer à battre des records. Ce ne sera pas chose aisée mais je vais m'y mettre pour y arriver".

Panapress


Casafree.com le 31/10/2009 13:52:03
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Le Nigeria champion d'Afrique de l'ouest de volleyball
Article suivant: La Tunisie championne du Maghreb de judo

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes