Accueil Casafree : Les principales réalisations des deux sommets du G20 - Economie - Webzine
Economie : Les principales réalisations des deux sommets du G20
economie bourse argent journalFace à la plus grave crise financière depuis la Grande Dépression dans les années 1930, les dirigeants des pays membres du Groupe des 20 (G20) se sont réunis à Washington fin 2008 et à Londres en début d'année, pour trouver des moyens de sortir de la crise et de relancer l'économie mondiale.

Voici les principaux accomplissements des deux sommets du G20 :

Le G20 de Washington :

Le 15 novembre 2008, les dirigeants du G20 se sont réunis à Washington pour essayer de trouver des solutions afin de surmonter la crise mondiale. Les participants au sommet se sont engagés à renforcer la coopération pour soutenir la croissance économique et sont tombés d'accord sur un plan d'action pour des mesures immédiates et à moyen-terme afin de faire face aux difficultés financières et économiques.

Les tâches comprenaient le renforcement de la transparence et de la responsabilité, l'amélioration de la règlementation, la promotion de l'intégrité dans les marchés financiers, le renforcement de la coopération internationale, et la réforme des institutions financières.

En plus, une déclaration publiée durant le sommet a mis en exergue la détermination à renforcer la coopération et à travailler ensemble pour restaurer la croissance mondiale et réaliser les réformes nécessaires dans le système financier mondial.

La déclaration a aussi souligné l'importance critique de rejeter le protectionnisme et la nécessité de s'abstenir d'ériger de nouvelles barrières aux investissements ou au commerce dans les marchandises et services, d'imposer de nouvelles restrictions aux exportations, d'appliquer des mesures incompatibles avec l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour stimuler les exportations.


Le G20 de Londres :

Le sommet du G20 tenu à Londres en avril, s'est conclu sur un consensus concernant les moyens de sauver le monde de la crise financière, dont des engagements pour 1.100 milliards de dollars américains au Fonds monétaire international (FMI), à la Banque mondiale (BM) et aux autres organisations financières multilatérales.

Ces engagements comprennent 500 milliards de dollars pour le FMI afin de prêter aux pays atteints par la crise financière, 250 milliards de dollars au Droit de tirage spécial du FMI, et 100 milliards de dollars pour les banques de développement multilatéral afin de prêter aux pays pauvres.

Les dirigeants ont aussi convenu d'établir un nouveau comité de stabilité financière (FSB) comme successeur au Forum de stabilité financière. Le FSB collaborera avec le FMI pour donner une alerte anticipée des risques macroéconomiques et financiers.

En outre, les dirigeants ont aussi accepté de construire un réseau de surveillance et de règlementation plus fort et plus homogène au niveau mondial afin de rebâtir la confiance dans le système financier.

Les dirigeants du G20 se sont déclarés contre le protectionnisme, et ont exprimé leur détermination à promouvoir et faciliter le commerce et les investissements mondiaux.

Xinhua


Casafree.com le 24/9/2009 12:32:44
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Belgique : Le potentiel économique du Maroc présenté aux investisseurs belges
Article suivant: OMPIC : Le Maroc considéré comme leader dans la région arabe et africaine

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes