Accueil Casafree : Tournée mondiale des Rolling Stones : Quatre vieillards dans le vent - Culture - Webzine
Culture : Tournée mondiale des Rolling Stones : Quatre vieillards dans le vent
Après avoir débuté leur tournée mondiale fin août aux Etats-Unis, les Rolling Stones sortent un nouvel album studio, "A Bigger Bang", leur premier depuis 1997, qui montre que ces sexagénaires n'ont pas perdu leur flamme rock'n'roll, à défaut de leur originalité.

Outre le fait qu'un nouvel album des Stones est toujours un événement, "A Bigger Bang" (Virgin), qui sort lundi en Europe et mardi aux Etats-Unis, a beaucoup fait parler de lui depuis plusieurs semaines en raison d'une chanson qui égratigne le président américain George W. Bush et son entourage néo-conservateur.

Dans "Sweet neo con" ("Doux néo-conservateur"), le treizième des seize titres de l'album, Mick Jagger chante: "Tu te dis chrétien, moi je pense que tu es un hypocrite/Tu dis que tu es un patriote/Moi je pense que tu es merdique".
"Liberté pour tous/La démocratie est notre style/A moins que tu ne sois contre nous/Dans ce cas, c'est la prison sans procès. Mais une chose est sûre: la vie est belle chez Halliburton" (groupe de services pétroliers autrefois dirigé par le vice-président Dick Cheney et récemment mis en cause pour avoir surfacturé des travaux en Irak), poursuit le texte.

Début août, Jagger a affirmé sur la chaîne CNN que cette chanson n'était "pas une attaque contre le président Bush" mais qu'elle critiquait "les politiques qu'il épouse".

De son côté, le guitariste Keith Richards a espéré que le reste du nouvel album ne serait pas éclipsé par "une petite tempête politique dans une tasse de thé".
Une façon de dire que la polémique autour de cette chanson, qui a servi de rampe de lancement médiatique à l'album, a pris de l'ampleur parce qu'il s'agit des Rolling Stones : beaucoup d'autres artistes critiquent George W. Bush dans leurs chansons ou sur scène sans pour autant susciter la controverse.

Au-delà de cette seule chanson, "A Bigger Bang", qui dure 64 minutes, est un album aux compositions anodines mais jouées avec un enthousiasme intact par Jagger (62 ans), dont la voix fait toujours merveille, Richards (61 ans), Ron Wood (58 ans) et Charlie Watts (64 ans), guéri fin 2004 d'un cancer de la gorge. Les titres les plus convaincants sont "Back of my hand", un bon vieux blues rugueux, et "Oh no, not you again", un morceau rock nerveux et tendu, qui rappelle que les Stones sont un peu les ancêtres des "groupes de rock à guitares" revenus sur le devant de la scène musicale ces dernières années.


"A Bigger Bang" comprend également des ballades qui ne devraient pas bouleverser les inconditionnels des Stones ("Streets of love", qui est "insipide au possible" selon le site des fans français du groupe, www.sympathyforthedevils.com. ou "Laugh, I nearly died", chanson à l'esprit soul interprétée de façon délicate et sensible par Jagger) et quelques titres "funky" ("Rain fell down" et "Look what the cat dragged in").
Dans cette dernière chanson, les Stones adressent un petit clin d'oeil aux Beatles ("Tu as l'air d'un lépreux habillé comme sergent Pepper"). Deux morceaux, "This place is empty" et "Infamy", sont chantés par Richards d'une voix rauque et fatiguée.

La crainte du téléchargement pirate a conduit la maison de disques Virgin à entourer la sortie de "A Bigger Bang" (qui fait suite à "Bridges to Babylon", paru en 1997) d'un luxe de précautions. Mais plus que l'album lui-même, les fans des Anglais attendent surtout de les voir sur scène: leur tournée, entamée le 21 août à Boston, devrait arriver en Europe en 2006.

Paru sur Le Matin

Casafree.com le 5/9/2005 1:10:00
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Mohamed El Gahs : «la jeunesse marocaine ne se désintéresse pas de la politique»
Article suivant: Jacques Chirac hospitalisé pour un accident vasculaire

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes