Accueil Casafree : Maroc : La Fondation Rhamna pour le développement durable dresse le bilan de ses réalisations - Economie - Webzine
Economie : Maroc : La Fondation Rhamna pour le développement durable dresse le bilan de ses réalisations
Maroc carteLa Fondation Rhamna pour le développement durable a tenu, jeudi à Benguerir, une réunion élargie consacrée à la présentation du bilan des réalisations 2008 et celles prévues en 2009.

Ces réalisations s’inscrivent dans le cadre de la mise en oeuvre des conventions signées en mai dernier sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI lors de la visite du Souverain à la province de Kalaat Des Sraghna.

A l’ouverture de la réunion, le président de la Fondation, M. Fouad Ali El Himma, a souligné que cette réunion constitue un moment de réflexion et une occasion pour faire le point sur les efforts déployés par la Fondation et ses partenaires pour satisfaire les attentes de la population de la région de Rhamna.

M. El Himma a mis l’accent sur ces efforts qui s’inscrivent dans le cadre la nouvelle politique du gouvernement basée sur le développement territorial et l’approche partenariale avec le soutien des potentialités locales, des institutions publiques et de la société civile.
Cette approche, a-t-il dit, a permis dans un laps de temps d’aboutir à des résultats «honorables» de nature à servir au mieux la région.

Après avoir rappelé les acquis accomplis lors de cette «courte» période et les propres moyens mobilisés pour élaborer une série de projets, M. El Himma a insisté sur la mise au point d’un programme doté d’autres ressources en partenariat avec d’autres acteurs.

Par ailleurs, le président de la Fondation a mis en exergue le rôle de la dimension culturelle dans l’opération de développement outre la qualification de l’élément humain en tant que base de tout projet constructif.

La première édition du festival du printemps du Haouz, qui démarrera ce vendredi verse dans ce sens et constitue une occasion propice de communication et d’échange d’idées entre les différentes potentialités concernées par le développement de la région, a-t-il dit.

Pour sa part, le gouverneur de la province de Kalaat Des Sraghna, M. Mohamed Najib Bencheikh, a souligné que la région de Rhamna a connu depuis la dernière visite royale une véritable dynamique dans les différents domaines à la faveur de la mobilisation de l’ensemble des partenaires de la fondation et leur adhésion à ce processus de développement pour la mise en ½uvre de leurs programmes respectifs.

Le gouverneur s’est aussi félicité de voir la Fondation un partenaire primordial dans chaque étape visant le développement de la région à travers son ouverture sur toutes les forces vives de la région, comme en témoignent les chantiers lancés dans tous les domaines, notamment ceux visant le renforcement des infrastructures, l’attrait des investissements productifs, la qualification des ressources humaines et la création de davantage de postes d’emploi.

Par la suite, les chefs de services et représentants de plusieurs établissements publics ont fait des exposés sur le bilan des réalisations 2008 et le programme d’action 2009 dans le cadre des conventions signées lors de la visite royale et axées sur les pô les des infrastructures de base, l’agriculture, l’action sociale, l’investissement et les grands projets structurants.

Ces exposés font état d’un avancement encourageant de plusieurs projets de mise à niveau des centres urbains et ruraux dans la région de Rhamna. Ainsi, une enveloppe budgétaire de plus de 235 millions de dhs (mdhs) a été mobilisée pour 40 projets programmés durant période 2008-2011.

Parmi les projets prévus en 2009 figurent l’aménagement des vallées de Oued Bouchane (5 mdhs), la construction et l’aménagement des deux périmètres urbains de la ville de Benguérir (5 mdhs), la mise à niveau des quartiers sous équipés (96 mdhs), la construction d’une salle omnisport (10 mdhs), d’un centre culturel (10 mdhs), d’un terrain de foot (2,5 mdhs), l’aménagement de l’entrée de Benguérir (4 mdhs) et la construction d’un centre commercial au profit des commerçants ambulants (5 mdhs).

Le programme prévoit également la construction de 11 barrages collinaires sur une période de trois années pour un coût global de 75 mdhs. Il s’agit des barrages Dar El Kayed dans la région de Skhour Rhamna, Foum Khanq Sidi Said à Sidi Ghanem, Sidi Ali Benaceur dans la région de Mahera.

De même, il a été programmé la construction en 2009 du barrage Sidi Boulenouar à Skhour Rhamna, du barrage el Hajra Beida à Jaafrat et du barrage Gzoula à Bouchane.
Par ailleurs, une enveloppe budgétaire de 19 mdhs a été débloquée pour la mise à niveau de plus de 64 km des routes rurales dans la région de Rhmana.

L’année 2009 verra également la construction d’une station d’épuration des eaux usées pour la ville de Benguerir (200 mdhs). Les travaux devraient s’achever en juin 2010.

Dans le domaine agricole, le programme de la Fondation prévoit le projet de création de groupements d’élevage ovin sur une période de trois ans pour un coût de plus de 3 mdhs.

Au niveau social, il sera procédé à l’édification d’écoles communautaires dans la région de Rhamna en vue d’encourager la scolarisation et de lutter contre l’abandon scolaire d’un coût global de 30 mdhs, outre le projet de création de Dar Talib (mixte) à Rhamna (15 mdhs).

Pour renforcer le niveau des prestations médicales, le programme a retenu la construction en 2009 d’un centre de santé à Benguerir (1,1 mdhs), l’aménagement d’un autre à Ras El Ayne (700.000 dhs), la construction de deux maisons d’accouchement dans la région de Mahera (1 mdhs) et à Sidi Ghanem, ainsi que l’extension de l’hô pital de Benguerir (14 mdhs) et la construction d’un centre d’hémodialyse dans la même ville.

D’autre part, une enveloppe budgétaire de 2,1 mdhs a été mobilisée pour accompagner la création d’une fondation régionale de micro-crédits.

S’agissant des grands projets structurants, la Fondation compte créer un nouveau pô le urbain «ville verte de Benguerir» sur une superficie de 400 ha comprenant des zones résidentielles, une gare routière, un complexe universitaire et un autre touristique, un parc de loisir, un aéroport, un hô pital et plusieurs autres services administratifs.

Le plan d’action de la Fondation prévoit aussi 167 autres projets de développement dont le coût global est estimé à plus de 1,2 milliard de dhs et qui concernent notamment les infrastructures de base, l’agriculture, la santé, l’enseignement, la formation professionnelle, l’environnement et le sport.

Par la suite, la Fondation a tenu son 2-ème conseil d’administration dont l’ordre du jour a comporté la discussion du rapport annuel du bilan des réalisations et des comptes pour l’exercice 2008 ainsi que le programme proposé pour l’année 2009.

MAP


Casafree.com le 27/3/2009 9:29:13
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Maroc : Présentation du livre Les vertus immorales de l'écrivain Kebir Mustapha Ammi à Rabat
Article suivant: Le président du conseil exécutif du Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe salue la décision du Maroc d'adhérer au CNS

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes