Accueil Casafree : Arabie saoudite : un Marocain en tête de la nouvelle liste de suspects recherchés. - Actualité Mondiale - Webzine
Actualité Mondiale : Arabie saoudite : un Marocain en tête de la nouvelle liste de suspects recherchés.
Le Marocain Younès Mohammed Ibrahim al-Hayari est le principal activiste de la nouvelle liste de 36 terroristes présumés dont les noms ont été rendus publics mardi par le ministère saoudien de l'Intérieur, s'accordent à souligner mercredi les journaux locaux.

Younès al-Hayari, qui est présenté comme le plus dangereux des suspects recherchés, est l'un des dirigeants de la branche locale d'Al-Qaïda en Arabie saoudite, "Al-Qaïda dans la péninsule Arabique", selon la presse.

Les 36 suspects, qui, selon le ministère, sont liés au groupe de "la minorité des égarés" (expression désignant, dans la phraséologie officielle, les partisans d'Al-Qaïda), sont classés en deux catégories.

Hayari figure en tête de la première liste de 15 activistes, dont 14 Saoudiens, soupçonnés de "liens avec des incidents survenus à l'intérieur du royaume". Une deuxième liste de 21 personnes (15 Saoudiens, 3 Tchadiens, un Koweïtien, un Mauritanien et un Yéménite) concerne des personnes "ayant des liens avec les événements intérieurs, mais qui, selon des informations (à la disposition du ministère de l'Intérieur), se trouvent actuellement à l'extérieur du royaume".

Agé de 36 ans, Hayari est entré en Arabie saoudite en février 2001 pour effectuer le pèlerinage La Mecque, mais se trouve toujours dans le royaume, précisément à Ryad, en compagnie de son épouse et de sa fille, selon le communiqué du ministère.

"Doté d'une expérience militaire acquise en Bosnie-Herzégovine, il était entré dans le royaume avec un passeport bosniaque", selon Khalil Abdallah Khalil, membre de la commission de la sécurité au Conseil consultatif, cité par la presse.

La deuxième liste comporte notamment le nom du Koweïtien Mohsen Ayed Al-Fadhli, 25 ans, déjà impliqué dans des explosions et affrontements en janvier au Koweït et dans le recrutement de combattants pour l'Irak. Il est également recherché par les autorités koweïtiennes.

Fadhli est aussi recherché par les autorités américaines pour son implication présumée dans l'attentat suicide contre le destroyer USS Cole le 12 octobre 2000 dans le port d'Aden (Yémen), qui avait coûté la vie à 17 marins américains.

Dans une conférence de presse mardi soir, le ministre de l'Intérieur saoudien, le prince Nayef ben Abdel Aziz, a notamment souligné que "les 36 suspects ont un lien avec ceux de la précédente liste".

Les autorités saoudiennes avaient publié en décembre 2003 une première liste de 26 hommes soupçonnés d'appartenir à la branche saoudienne d'Al-Qaïda. Deux seulement, Saleh Al-Oufi et Taleb Al-Taleb, sont encore en liberté, tous les autres ayant été tués ou capturés.

Les personnes dont les noms ont été rendus publics mardi sont pour la plupart âgés de 21 à 30 ans. Le plus âgé n'a que 44 ans.

Les étrangers sont sept sur 36, preuve que le terrorisme ne connaît pas de frontière et n'a pas de nationalité, commentent des journaux saoudiens.

Paru dans LeMonde du 29.06.05
Avec AFP

Casafree.com le 29/6/2005 12:48:13
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Skype, champion de la voix sur Internet.
Article suivant: Lydec ouvre son capital au public.

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes