Accueil Casafree : Des enfants abandonnés reçoivent la visite de Salma Hayek à l'orphelinat Lalla Hasna - Société - Webzine
Société : Des enfants abandonnés reçoivent la visite de Salma Hayek à l'orphelinat Lalla Hasna
Mardi dernier, en milieu de journée, les pensionnaires de l'orphelinat Lalla Hasna ont eu droit à une belle surprise : Salma Hayek, célèbre star du cinéma hollywoodien qui était accompagnée de Mélita Toscan du Plantier, directrice du festival du film de Marrakech, est venue partager quelques instants avec eux.

Les enfants abandonnés étant particulièrement affectueux, les deux invitées ont croulé sous les câlins et elles en étaient visiblement ravies.

Après ce bain d'émotion, Salma Hayek et Mélita Toscan du Plantier ont visité les locaux et se sont beaucoup intéressées à la gestion de cette institution de bienfaisance créée en 1956 et entièrement rénovée en 2002 grâce à la Fondation Mohammed V.

Avec les membres de l'association Al Ihssane qui assure la bonne marche de l'orphelinat, elles ont passé en revue les objectifs de l'association, ses projets, les besoins des enfants abandonnés, les moyens humains et matériels pour couvrir ces besoins et la stratégie de communication mise en place pour lever des fonds.

Parmi les autres questions qui ont été abordées lors de cette visite, le développement artistique a retenu l'attention et les deux visiteuses ont fait remarquer que la musique, la sculpture et la peinture, peuvent être un excellent moyen d'expression et un élément important dans l'épanouissement et le bien-être des enfants abandonnés.

Ce n'est pas l'orthophoniste qui dira le contraire, car elle-même est appelée à traiter de nombreuses difficultés de langage, due essentiellement à une " carence " en communication affective. Les petits orphelins de 0 à 6 ans vivent en permanence avec des jardinières -98 pour 285 enfants dont 53 handicapés- qui ne peuvent malheureusement pas, avec tout le dévouement possible, s'occuper de chaque enfant à part. Les enfants par conséquent parlent très peu, contrairement à ceux qui vivent en famille et ont un besoin flagrant de communiquer.

Ce sera donc à travers l'art. Mais à grandes ambitions, grands moyens. L'institution vit de dons de bienfaiteurs, des recettes d'une kermesse, d'un tournoi de bridge et du gala annuel. Ces moyens (environ 5 000 000 dhs par mois) suffisent à peine à la gestion quotidienne de l'orphelinat qui utilise, à titre d'exemple, 440 biberons par jour, 60 litres de lait, 800 couches, 180 yaourts. Ceci en plus des salaires versés au personnel, qui se montent à quelque 260 000 dhs par mois.

Lorsque les besoins sont plus importants que les moyens, il est difficile d'envisager des projets. Mais c'est compter sans la persévérance des membres de l'association Al Ihssane, qui se démènent pour offrir aux petits orphelins bien plus que le strict minimum.

Le grand projet actuellement en phase de réalisation en est une belle preuve. Désormais, les 53 enfants handicapés abandonnés qui vivent en institution toute leur vie, car ils ne sont pas placés en famille et ont nulle part où aller, auront une structure adaptée conçue exclusivement pour eux.

Cela se traduira certainement par des charges supplémentaires qui vont s'ajouter aux frais de l'association qui accepte volontiers de se faire aider.

Et pour cela, il y a un système de parrainage à partir de 200 dhs par mois et par enfant et une tradition de dons versés à la banque ou en nature (lait, couches, produits d'entretien, vêtements…), et surtout la participation au gala annuel de l'association.

Plus encore que les besoins matériels, des doses d'affection et de tendresse ne seront pas de trop. Des bénévoles pourraient faire un saut de temps en temps pour donner un biberon, changer une couche ou promener un bébé.





Source : Le Matin


Casafree.com le 3/6/2005 17:05:43
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Demandes de création de 7 chaînes TV et 60 radios
Article suivant: Maroc-Malawi : Samedi , une étape décisive pour la qualification des Lions

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes