Accueil Casafree : L'éternel débat sur Internet au Maroc - Internet - Webzine
Internet : L'éternel débat sur Internet au Maroc
L'usage fait de l'Internet au Maroc demeure encore primaire et superficiel. Excepté la messagerie électronique et un faible usage de l'e-commerce, le Maroc n'exploite pas encore à bon escient Internet pour son développement économique et social.

Pour dire que les Marocains sont de vrais consommateurs de nouvelles technologies, il faut d'abord voir si ces technologies avancées contribuent de façon consécutive à améliorer leur vécu quotidien.
Que ce soit sur le plan économique ou social, l'Internet n'a encore aucun impact, négatif ou positif soit-il, sur leur niveau de vie.

Prenons l'exemple d'un pays arabe qui a ouvert ses frontières aux géants mondiaux des technologies avancées : les Emirats arabes unis. Résultat : cette ouverture a, non seulement, permis à ce pays d'être l'un des pionniers dans le monde en ce domaine, mais elle a contribué significativement, qualitativement et quantitativement, à hisser le niveau de vie des citoyens sur bien des plans divers.

Tous les services sont devenus informatisés : une carte d'identité, une carte de conduite, une carte de couverture sociale, une carte de crédit, des formulaires d'investissement ou d'autres, entre autres services, électroniques. Le citoyen émirati, en se servant d'un guichet automatique, n'a plus besoin de faire la queue pour honorer ses factures d'électricité ou d'eau, se voit vérifier en quelques secondes sa carte de couverture sociale pour passer un examen médical, et la liste est longue.

De tous ces avantages qu'offre l'Internet les Marocains n'en bénéficient point. L'e-commerce est encore balbutiant. Outre la messagerie électronique, ou le "Chat" et des services offerts par quelques sites marocains, l'Internet au Maroc est sous-exploité dans ce sens où son usage contribue dans la réalité à améliorer le vécu quotidien des citoyens et, par conséquent, aura un impact économique sur le pays.

La conscience de l'importance d'investissement dans cette technologie avancée qu'est le réseau des réseaux devrait pousser les responsables à adopter une nouvelle stratégie afin de mieux faire usage d'Internet. Les prémices de cette stratégie vont émerger dans les prochaines semaines ou les prochains mois.

La preuve : la dernière déclaration de Driss Jettou, lors de la dernière session de l'ANRT, relative à la mise en place d'un plan pour le développement de l'Internet au Maroc. Reste à espérer que les mesures de ce plan ambitieux soient concrétisées dans le futur proche.
M.K.

Source : Le Matin

Casafree.com le 11/11/2004 13:33:05
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Yasser Arafat est mort
Article suivant: Irak : Couvre-feu à Mossoul où les violences ont fait cinq morts

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes