Accueil Casafree : Grippe aviaire : Le risque de mutation de virus est permanent - Santé - Webzine
Santé : Grippe aviaire : Le risque de mutation de virus est permanent
grippe aviaireUn rapport de l'ONU sur la grippe aviaire, publié jeudi, souligne qu'il subsiste un risque permanent de mutation d'un virus aboutissant à une grippe grave et facilement transmissible entre les être humains, pouvant potentiellement précipiter une pandémie de grippe, malgré une amélioration des réponses aux flambées parmi la volaille dans de nombreux pays.

Selon ce rapport sur les réponses à la grippe aviaire et l'état de préparation à une pandémie, élaboré par l'ONU et la Banque mondiale, beaucoup de plans nationaux de lutte contre les pandémies ne sont pas suffisamment opérationnels et la coordination de la planification de la lutte contre les pandémies entre les pays nécessite une plus grande réflexion.

"Les pathogènes deviennent plus mobiles du fait de l' augmentation des voyages et du commerce international ainsi que de l'évolution des écosystèmes", a déclaré David Nabarro, coordonnateur principal pour la grippe des Nations Unies, jeudi à New York.

La publication de ce rapport précède la conférence ministérielle mondiale sur la grippe aviaire et la pandémie de grippe, prévue à New Delhi du 4 au 6 décembre.

Le rapport, qui se fonde sur les données fournies par 143 pays, rappelle qu'à la mi-2007, les stratégies de prévention et d' endiguement élaborées par la FAO et l'Organisation mondiale de la santé animale, avaient été adoptées par les pays et contribué à réduire à six le nombre de pays considérés foyers de la maladie.

95% des pays ont affirmé élaborer des plans pour faire face à une pandémie. Près des trois quart ont lancé des campagnes de sensibilisation pour augmenter la prise de conscience de la grippe aviaire et humaine.

Des mesures de lutte intensive, y compris la vaccination des volailles, sont prises dans ces régions pour limiter la maladie et éliminer les flambées lorsqu'elles se produisent. Dans les conditions actuelles, la plupart des autres pays sont capables de juguler les flambées lorsqu'elles se produisent dans d'autres cadres.

Les pays qui traitaient la grippe aviaire comme une urgence il y a deux ans ont évolué vers l'élaboration de stratégies durables à plus long terme concernant des méthodes plus saines d'élevage des volailles et de gestion des oiseaux sauvages, dit le rapport.

"Le besoin le plus urgent maintenant est la collaboration entre les gouvernements des différents pays", a indiqué le Dr. Nabarro. Selon lui, la réunion de New York constitue une "excellente occasion" pour les ministres d'examiner comment ils soutiendront les efforts nationaux et amélioreront la coopération et la solidarité entre les pays.


Casafree.com le 30/11/2007 15:23:05
Les articles publiés sur le webzine Casafree.com sont sous copyright Casafree.com et nos agences de presse partenaires Panapress, PRN, et Xinhua sauf mention contraire. Toute reproduction même partielle des articles sans leur accord écrit est strictement interdite.
Article précédent: Sida : Un tiers des habitants de sept pays riches ne savent rien ou peu du VIH
Article suivant: Ingrid Betancourt est toujours en vie

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation

inscription
Votre compte Casafree :

La météo des autres villes