Accueil Casafree : le port du voile est il exigé par le coran ?
Forum de discussion
inscription

 
SaaD
Aspirant

1074 envois
Posté le : 13/09/2004 4:20
Prenez le temps de tout lire

l'ignorance est votre pire ennemie!

Que dit le Coran ?

Citation :

Que dit le Coran sur le voile ? Rien. Mais strictement rien. Nulle part, il n’est question de la tête de la femme. Le mot « cheveux » (sha’ar) n’y existe tout simplement pas. Dieu ne dit ni de les couvrir ni de les découvrir. Ce n’est pas Sa préoccupation principale, et Il ne fit pas descendre le Coran pour apprendre aux gens comment se vêtir. Le terme ash’âr, pluriel de sha’ar, n’y intervient qu’une seule fois (XVI : 80) pour désigner le poil de certains animaux domestiques. Rien, donc, dans le Coran, ne dit aux femmes explicitement de se couvrir les cheveux.


Le terme voile, dans le sens qu’on lui donne aujourd’hui, ne fait pas partie du vocabulaire coranique. Le voile est une création de la charia. Le Coran emploie trois termes que l’on a interprétés, à notre sens, d’une façon abusive dans le sens de voile : hijâb ; jilbâb ; khimâr.

Voici les premiers textes, qui concernent les épouses du Prophète exclusivement :

« Croyants ! n’entrez pas dans les appartements du Prophète, sauf si vous êtes invités à un repas, sans être là à en attendre la cuisson. Si vous êtes invités, entrez. Le repas

terminé, retirez-vous, ne vous attardez pas à converser familièrement. Cela importune le Prophète, et il a honte de vous le manifester. Mais Dieu n’a pas honte de la Vérité. Si vous demandez quelque chose à ses épouses, faites-le derrière une tenture (hijâb) : c’est plus pur pour vos cœurs et pour les leurs. Il n’est pas convenable pour vous d’importuner le Messager de Dieu, ou de vous marier avec ses épouses après lui. Cela, jamais ! Cela, auprès de Dieu, serait une grave offense. Du reste, que vous manifestiez quelque chose, ou

que vous le cachiez, Dieu est, de toute chose, omniscient. Nul blâme pour elles en ce qui concerne leurs pères, fils, frères, fils de leurs frères, fils de leurs sœurs, leurs servantes ou leurs esclaves. Et qu’elles craignent Dieu, Dieu qui de toute chose est témoin » (Coran XXXIII : 53-55).

À propos de la descente de ce verset, des commentateurs rapportent cette anecdote, qu’il faut situer en mai 627, après la bataille d’Al-Khandaq : un jour, le Prophète était assis avec Aïcha (614-678) à ses côtés. Le chef des Ghatafân, qui avait participé aux côtés des Mecquois au siège de Médine deux mois plus tôt, fit brusquement irruption dans sa chambre. C’était la coutume et le Prophète en souffrait sans oser se plaindre. Aïcha avait alors 13 ans. Elle était une adolescente, une ravissante rousse. Ébloui par sa beauté, le chef des Ghatafân, selon l’usage courant, fit au Prophète une proposition

d’échange avec son épouse qui, dit-il, était la plus belle créature du monde. À Médine, on spéculait alors sur sa mort pour se partager ses épouses. Aïcha fut accusée d’adultère

d’adultère et l’on jasait dans la ville. C’était trop. Il fallait mettre fin aux atteintes à l’honneur du Prophète et soustraire ses femmes aux convoitises dont elles étaient ouvertement l’objet. Le vase était déjà plein. Il déborda, et ce fut la descente du verset susmentionné, dit du hijâb, qu’il faut situer dans son contexte historique et social.

Quelque temps après, dans la même sourate, un verset vint fixer, pour les femmes en

général, y compris les épouses du Prophète, quelques règles de décence dans leur tenue vestimentaire hors du foyer, vu les conditions de vie à Médine :

« Ceux qui offensent Dieu et Son Messager, Dieu les maudit ici-bas et dans l’au-delà, et leur a préparé un châtiment humiliant. Ceux qui offensent les croyants et les croyantes,

pour des méfaits qu’ils n’ont pas commis, ils se rendent coupable d’une calomnie et d’un péché avéré. Prophète ! dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de rapprocher sur elles une partie de leur mante (yudnîna ‘alayhinna min jalâbîbihinna). Cela est plus sûr pour qu’on les reconnaisse. De la sorte, on ne les offensera pas. Et Dieu est Pardon et Miséricorde. S’ils ne cessent pas – les hypocrites, ceux dont les cœurs sont malades et ceux qui propagent des rumeurs à Médine –, nous t’inviterons alors à sévir contre eux, et ils ne t’y voisineront pas longtemps. Ils sont maudits. Partout où on les attrape, on s’en empare, et on les met à mort sans pitié. » (Coran XXXIII : 57-61).

Il faut penser que ces mesures et ces menaces de sévir contre les dépravés de Médine n’avaient pas suffi pour moraliser les mœurs dans la ville, car les recommandations de décence furent reprises quelque temps plus tard dans la sourate Al-Nûr (« La Lumière ») :

« Dis aux croyants de retenir leurs regards et de préserver leur sexe. Ils n’en sont que plus purs ainsi, et Dieu est bien informé de leurs agissements. Dis aussi aux croyantes de

retenir leurs regards, de préserver leur sexe, de n’exhiber de leur beauté que ce qui habituellement en apparaît, et de rabattre leurs voiles sur leurs décolletés (li-yadhribna bikhumûrihinna ‘alâ juyûbihinna). Qu’elles n’exhibent leur beauté que devant leur époux, leur père, beau-père, fils, beau-fils, frères, neveux par les frères ou les sœurs, leurs servantes, leurs esclaves, parmi les hommes, aux gens de leur maison non sujets à suspicion, et aux enfants qui n’ont pas encore découvert l’intimité des femmes. Qu’elles ne claquent pas des pieds pour attirer l’attention sur leurs beautés cachées. Revenez tous à Dieu – croyants ! – pour espérer être parmi les heureux » (Coran XXIV : 30-31).

Pas un mot dans ces textes ne concerne la coiffure de la femme. Le Coran ne parle pas du voile.


src: jeune afrique
YaKaLeDo
Novice

De: Rabat-Ifrane NewYork-Dallas

200 envois
Posté le : 13/09/2004 15:23
L'Islam a 3 trois sources de legislations.

1- Le Coran
2- Les faits, gestes, et parole du Prophet PBUH. Assounah
3- L'unanimité des oulamas. Al Ijma3

Je pense que la majorite des Oulamas disent que le port du voile est exige dans Islam. Je ne pense meme pas que cela est matiere de debat entre Oulamas.

mnt porter le voile ou pas est un choix personnel. Le voile n'est pas un des pilier de l'islam.

ps:
Citation :
Dieu ne dit ni de les couvrir ni de les découvrir. Ce n’est pas Sa préoccupation principale,

je trouve vulgaire parler comme ca de Dieu. Qu'est ce qu'on sais des Ses "préoccupations"?!
_________________
In casafree since 2000
Nobody Should Be Allowed To Think At All.

yakaledo.net
SaaD
Aspirant

1074 envois
Posté le : 13/09/2004 15:29
commence par lire le titre du sujet


le port du voile est il exigé par le coran ?


c pas question doit on porter le voile ou pas c let'il cité dans le coran et je sais pas c'est fameux 3oulama a partir que ce base t'il sur l'obligation du voile tandise le CORAN lui meme n,a jamais cité dans aucun de ses versé cette obligation qui est parmis les principe meme de l'islam.



L'erreur est HUMAINE!
YaKaLeDo
Novice

De: Rabat-Ifrane NewYork-Dallas

200 envois
Posté le : 13/09/2004 15:57
Il n'y a aucun verse au coran qui montre comment faire la priere.
On sais que c'est 5 fois par jour. mais on ne sais pas comment. Eck'on doit conclure que tlm fait sa priere a sa facon??

Je trouve ce sujet interessant.
Malheureusment je vois souvan que ceux qui sont pour le sont avec unpeu d'anachronisme, et ceux qui sont contre le sont avec unpeu de haine. Ce ki rend difficile de trouver des recherches objectives sur la question.
_________________
In casafree since 2000
Nobody Should Be Allowed To Think At All.

yakaledo.net
SaaD
Aspirant

1074 envois
Posté le : 13/09/2004 16:01
Non mais c'est ecris qu'au debut (je crois) cetait 11 puis c devenu 5s c'etait dis il faut faire la preiere c etait dis il faut faire le ramdan c etait dis faut faire za9at c etait dis qu'il faut aller a la meque pour ceux qui ont les moyens ca etait dis qu'il faut tchid et ca N'A JAMAIS ETAIT DIS faut porté le voile!
YaKaLeDo
Novice

De: Rabat-Ifrane NewYork-Dallas

200 envois
Posté le : 13/09/2004 19:41
ouai. mais je parle de la facon. Le nombre de raka3ate, les verses qu'on doit lire etc. Cela n'est pas dis dans le coran!! Mais cela ne veut pas dire que tlm fait la priere a sa facon.
_________________
In casafree since 2000
Nobody Should Be Allowed To Think At All.

yakaledo.net
Anonyme
Posté le : 14/09/2004 5:24
salam

Citation :

SaaD a écrit :

le port du voile est il exigé par le coran ?


c pas question doit on porter le voile ou pas c let'il cité dans le coran et je sais pas c'est fameux 3oulama a partir que ce base t'il sur l'obligation du voile tandise le CORAN lui meme n,a jamais cité dans aucun de ses versé cette obligation qui est parmis les principe meme de l'islam.


OUI , le port du voile est exigé par le coran (c'est pas moi qui exige c'est le coran)
voilà ce que dit le coran :

Ya un verset qui fixe aux femmes la conduite à tenir pour ne pas exciter la convoitise des hommes:

[img]http://casafree.com/oldpics/verset33.JPG[/img]
«Dis aux croyantes de baisser les yeux, de sauvegarder leurs sexes, de ne pas exhiber leurs atours hormis ce qui est visible. Qu’elles rabattent leurs voiles sur leur poitrine. Qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs époux, à leurs pères, à leurs beaux-pères, à leurs fils, à leurs beaux-fils, à leurs frères, à leurs neveux, à leurs compagnes, à leurs esclaves, aux eunuques, aux garçons impubères.» (Sourate 24, la Lumière, versets 30 et 31.)

Une évocation plus explicite du voile se trouve au verset 59, qui élargit la recommandation aux femmes proches du Prophète et à toutes les croyantes. Le jilbab servait à les protéger en les distinguant des esclaves:

[img]http://casafree.com/oldpics/verset59.JPG[/img]
«Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d' être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux......»(Les Coalisés, verset 59.)

Certes Le Coran ne donne aucune précision quant à la forme du voile ou à la manière de le porter. mais un hadith précise qu’est considéré comme intime l’ensemble du corps de la femme, à l’exception des mains et du visage.

"Aïchah, l’épouse du Prophète (Que Dieu soit satisfait d’elle) a raconté que Asma était entrée chez le Prophète (Que les bénédictions et la paix de Dieu soient sur lui), portant des vêtements très fins. Alors le Prophète (Que les bénédictions et la paix de Dieu soient sur lui) détourna la tête et dit: «Asma! A partir du moment où elle est réglée, il ne convient plus que l’on voie de la femme autre chose que ceci !» en montrant son visage et ses mains."

Pour bien comprendre ! ces deux définitions seront trés utiles :

Hijab (voile) : Dans la langue arabe, le mot Hijab signifie « ce qui empêche ». Toute chose qui sert à cacher est un Hijab qui évite de voir ou de faire, c’est donc comme une « barrière ». Dans un sens moral c’est ce qui met un frein entre le Bien et le Mal. Alors pourquoi s’en priver ? Puisqu’il est au moins un soutien. Plus communément, le Hijab est devenu un vêtement qui couvre une partie du corps de la femme pour préserver sa pudeur. Une recommandation essentielle.
Khimar : En arabe, ce terme désigne tout ce qui cache. On parle ainsi du khimar de la femme pour désigner ce qui lui cache la tête; de même, le turban de l’homme, qui lui cache la tête et lui passe par-dessous le menton, est un khimar.

Car si vous pensez que le voile ne se met pas sur la tete je me demande où se met-il ?

(si vous avez besoin d'une ceinture, et si je vous la donne , vous n'allez quand même pas vous serez la tête ou la main avec? ou encore , je vous donne une chaussure et la mettre dans la main?)

Pour les musulmans «libéraux», le port du voile n’est qu’une recommandation, qui doit s’adapter à la société dans laquelle les musulmans évoluent. «Si le voile empêche les femmes d’étudier et de travailler, qu’elles l’ôtent et qu’elles restent pudiques. L’islam n’est pas là pour pousser nos filles à l’ignorance ou au chômage», dit Soheib Bencheikh, grand mufti de Marseille.

N.B : Cherchez plutôt Le POURQUOI de la chose, les raisons pour lesquelles le voile est exigé et non pas est-il exigé ou pas. (et vous comprendrez)
N.B (Bis) : Je ne fais que Transposer ce que dit le coran, (laissez-moi en dehors de ça, autrement dit , pas d'attaque à ma personne.)
lolitamaz
Aspirant

De: kouiza

1200 envois
Posté le : 15/09/2004 15:53
Citation :

ABwaBE a écrit :
["Aïchah, l’épouse du Prophète (Que Dieu soit satisfait d’elle) a raconté que Asma était entrée chez le Prophète (Que les bénédictions et la paix de Dieu soient sur lui), portant des vêtements très fins. Alors le Prophète (Que les bénédictions et la paix de Dieu soient sur lui) détourna la tête et dit: «Asma! A partir du moment où elle est réglée, il ne convient plus que l’on voie de la femme autre chose que ceci !» en montrant son visage et ses mains."


Et toujours concernant le verset cité par ABwaBE

L'Imâm Boukhâri r.a. rapporte à ce sujet les propos de Aîcha (radhia Allâhou anha): "Qu'Allah fasse miséricorde aux premières femmes émigrées; dès que le verset "qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines" fut révélé, elles découpèrent le drap qu'elles portaient (au dessus de leurs vêtements) et l'utilisèrent pour se couvrir la tête (ainsi que leur cou et leur poitrine). "


PS :SaaD,les prières elles étaient 50 (non pas 11) au début et ont été réduites à 5
_________________
3iw 3iw
ci moua ...
Prout
Curieux

703 envois
Posté le : 16/09/2004 11:15
Citation :

ABwaBE a écrit :
salam


[img]http://casafree.com/oldpics/verset33.JPG[/img]
«Dis aux croyantes de baisser les yeux, de sauvegarder leurs sexes, de ne pas exhiber leurs atours hormis ce qui est visible. Qu’elles rabattent leurs voiles sur leur poitrine. Qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs époux, à leurs pères, à leurs beaux-pères, à leurs fils, à leurs beaux-fils, à leurs frères, à leurs neveux, à leurs compagnes, à leurs esclaves, aux eunuques, aux garçons impubères.» (Sourate 24, la Lumière, versets 30 et 31.)


N.B : Cherchez plutôt Le POURQUOI de la chose, les raisons pour lesquelles le voile est exigé et non pas est-il exigé ou pas. (et vous comprendrez)


Deux remarques :

Selon tes textes, visiblement le coran ne demande aux femmes de ne se couvrir que la poitrine. Donc la réponse est claire, le coran n'exige pas que les femmes se couvrent la tête. Ce serait donc un hadith qui recommande cela, donc un texte écrit par des hommes.

Je vais maintenant te donner ma réponse au pourquoi :

par définition, l'homme vois dans la femme un objet sexuel. La vision de certaines parties (fesses, seins et pourquoi pas cheveux) provoque une excitation chez les hommes (probablement un reste de l'instinct de conservation animal). Dans une société misogyne, ou la femme était reléguée au rang d'objet procréateur, il à été décidé que ce serait à elle de se cacher pour ne pas avoir à "provoquer" le désir masculin. Dans une société égalitaire, il aurait plutot été décidé que c'est aux hommes de controler leur pulsion.

Cà me fait un peux penser aux violeurs qui prennent comme excuse qu'ils ont été "provoqués" par la tenue vestimentaire de leurs victime. Ce type d'argument était peut être valable au 16e siecle, mais depuis il y a eu quelques évolutions

Pour moi (ceci est personnel), le voile est surtout un objet de controle et un signe de soumission envers les males.

Je finirais avec une citation d'un mufti, docteur en loi de l'islam, dont je ne retrouve malheureusement pas le nom : "Croyez-vous vraiment que Dieu doive s’occuper de chiffons... "
O. BATEMAN
Novice

De: tlse

196 envois
Posté le : 16/09/2004 12:09
Je sirote un Lipton Ice Tea Light Pêche.
_________________
mangez plus de poisson ...............