Accueil Casafree : Conseils pour désinfecter une plaie
Forum de discussion
inscription

 
unemarocaine
Novice

319 envois
Posté le : 27/04/2009 10:11
Les plaies et les écorchures sont des accidents ô combien fréquents dans la vie quotidienne. Pourtant, les nombreuses questions et inquiétudes qui surgissent très normalement dans ces occasions nous indiquent que les rappels ne sont jamais superflus.

Faut-il désinfecter la plaie?

Oui, mais ultérieurement. Si ça saigne, surélevez le membre atteint et comprimez la plaie pendant 5 minutes environ (surtout pas de garrot). Le plupart des désinfectants (ou antiseptiques) perdent de leur activité au contact du sang, du pus ou d'autres souillures. Donc, si nécessaire, lavez la plaie à grande eau, avec un savon ou un antiseptique détergent, puis rincez avant de désinfecter.

Quel désinfectant choisir?

Dans les cas de plaies et d'écorchures superficielles peu étendues, les désinfectants les plus utilisés sont à base d'iode ou de chlorexidine. L'eau oxygénée 3% permet, en formant des bulles, d'éliminer de la lésion les cellules mortes, les bactéries ou même les tissus ou pansements qui s'y accrochent. L'alcool 70% provoque une sensation de brûlure, mais peut avantageusement sécher la plaie. Les traditionnelles solutions d'éosine et de mercurochrome exercent un effet plus asséchant que désinfectant.

Hormis les savons antiseptiques cités plus haut, les désinfectants se présentent sous diverses formes. Les solutions, acqueuses ou alcooliques, et les sprays sont aisément appliqués sur la peau. L'usage des pommades et des crèmes, qui conservent la peau humide, fera place dès que possible à un pansement sec, afin d'éviter de favoriser paradoxalement la croissance de bactéries.
Faut-il recoudre?

Si la plaie est propre, peu profonde et peu étendue, tout rentrera dans l'ordre rapidement. Si les bords de la lésion sont nets et légèrement éloignés, la cicatrisation sera facilitée par la pose (non douloureuse) de pansements spéciaux de type Steristrip. Ceux-ci seront changés après quelques jours et ôtés après 7 à 10 jours environ. Dans les autres situations (en particulier en cas de crainte esthétique), consultez votre médecin sans attendre (moins de 24 h).


Faut-il (re)faire une piqûre antitétanos?

Il est justifié d'y songer devant toute plaie, même mineure, provoquée par un objet rouillé ou une surface souillée de terre. La vaccination s'impose si celle-ci n'a jamais eu lieu ou du moins pas depuis 10 ans. En cas de doute, parlez-en avec votre pharmacien ou votre médecin.
Les bobos de nos chers petits cascadeurs

Faites le tour de votre appartement afin d'éliminer les facteurs de risque évidents d'accidents domestiques (couteaux, coins de table, etc.). Dans tous les cas, ne minimisez jamais verbalement la douleur des enfants. Remplacez les phrases telles que c'est rien... ou t'es pas une fillette... par une bonne dose de tendresse. Le plus souvent, cela suffit et les surdosages n'existent pas.


Rappelez-vous

Qu'il faut identifier la cause de votre problème pour le traiter.
Que le médicament utilisé par votre tante ou votre voisine n'est pas forcément le meilleur pour vous.
Qu'il est important de connaître et de respecter le mode d'emploi de votre médicament.

Au moindre doute, parlez-en à votre pharmacien; cela ne vous coûtera rien.