Accueil Casafree : Ahmed Sanoussi : Bziz
Forum de discussion
inscription

 
OPenMinde
Bavard

8693 envois
Posté le : 27/06/2006 17:39

Mr. Amhed Sanoussi - dit BZIZ - humoriste Marocain

Que connais tu de ce monsieur ?

Quelle image as-tu de lui ? D’où te viens cette image ?


http://olivier.roller.free.fr/sanoussiamhed2.jpg

http://olivier.roller.free.fr/sanoussiamhed3.jpg
OPenMinde
Bavard

8693 envois
Posté le : 28/06/2006 17:04

Ahmed Sanoussi, dit Bziz

Les titres de ses sketches sont tout un programme : « Les noces du chacal », « Visa, mon humour », « Le show des infos », sans oublier le célèbre « Les bourchoix », jeu de mots franco-marocain entre « bourgeois » et « bou rachoua » (corrompu)... Bien entendu, les taquineries du « garnement » ne sont pas du goût de tout le monde. Pressions et tentatives d’intimidation se multiplient. « En 1982, se souvient-il, j’ai été arrêté : on voulait m’empêcher de publier mon hebdomadaire satirique, Al Houdhoud [« La Huppe »]. Pendant la guerre du Golfe, j’ai été littéralement harcelé par les autorités. En 1996, j’ai été agressé à Rabat lors d’un sit-in organisé par les étudiants. J’en ai encore des séquelles... »

Aujourd’hui, à 48 ans, Ahmed « Bziz » Sanoussi n’en a toujours pas fini avec la censure. En dépit de sa popularité, sa dernière apparition à la télévision remonte à... 1986 ! « Après la mort de Hassan II, le nouveau régime s’est engagé à réhabiliter les victimes des années de plomb. Il s’est livré à un exorcisme en règle pour chasser les vieux démons, mais mon cas a été occulté », regrette-t-il. En janvier 2005, en désespoir de cause, il menace d’entamer une grève de la faim illimitée. Nabil Benabdellah, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, rencontre les membres de son comité de soutien, parmi lesquels beaucoup de militants des droits de l’homme, d’artistes et d’intellectuels. Il les informe que le comédien est désormais le bienvenu à la télévision comme dans les salles de spectacles. Les responsables des deux chaînes nationales jurent avoir invité Bziz à plusieurs reprises, sans obtenir de réponse. Ce que celui-ci conteste formellement.

Paradoxe, c’est à l’étranger qu’il se produit le plus fréquemment. En Amérique du Nord, en Europe, dans certains pays arabes : partout où existent d’importantes communautés marocaines. Le 24 juin, il était à Paris, où il a présenté son spectacle Maroc Bezzaf (« Maroc, c’est trop ! »). Le 1er juillet, il sera à Bruxelles, avant de gagner les Pays-Bas et l’Espagne. Son rêve ? Que sa prochaine tournée internationale ait lieu... dans son propre pays.

J’ai hâte de mieux connaître ce Monsieur.

As-tu déjà visionner ou assister à un de ses spectacles ?

J’ai entendu dire que le souci de Mr Bziz est qu’il souhaite passer en Direct à la télé, est ce vrai ?
Menarets
Grand bavard

De: Grand Maghreb

10094 envois
Posté le : 28/06/2006 18:29

Salam OpenMind,
Ahmed Snoussi, le numéro un de l'humour noir au Maroc.
J'aime pas trop son style, je préfère le terre-à-terre de Said Nassiri ou Mohamed El Jem ou surtout surtout du grand Adil Imam ...
Mais, il faut reconnaître que c'est l'un des rares qui ont pu tenir le même chemin qu'ils ont commencé, c'est un point fort.
_________________
Le Bonheur vient du cœur.


sfix
Connaisseur

De: Laliman

13136 envois
Posté le : 28/06/2006 18:39

Un jour, un ministre français des affaires étrangères, qui voulait prouver qu'il connaissait du Maroc autre chose que le palace de La Mamounia à Marrakech, lança : "Bziz est un de mes amis." La référence était imparable. Bziz, c'est, en quelque sorte, le Maroc d'en bas. Il en est l'avocat le plus talentueux et le porte-drapeau le plus célèbre.

La suite:Le monde
_________________
“No one species shall make the life of the world its own.' … That's one expression of the law. Here's another: 'The world was not made for any one species.”
― Daniel Quinn, Ishmael
sfix
Connaisseur

De: Laliman

13136 envois
Posté le : 28/06/2006 18:41
The Moroccan authorities have lifted the television ban on the country's leading satirist, Ahmed Sanoussi.

He has been banned from public performances for 13 years and the move is the latest sign of the political openness triggered by the succession of Mohammed VI after the death of his father, Hassan II, in July.
----
BBC


Il est encore bani ou non?
_________________
“No one species shall make the life of the world its own.' … That's one expression of the law. Here's another: 'The world was not made for any one species.”
― Daniel Quinn, Ishmael
OPenMinde
Bavard

8693 envois
Posté le : 30/06/2006 11:22

Bziz : « Satire… à bout portant »

L'humoriste s'active en Europe et reçoit un hommage pour son engagement en faveur des droits de l'Homme.

« Maroc BEZZAF ! », Le dernier coup de gueule d'Ahmed Senoussi, alias Bziz, commémore le 25ème triste anniversaire du soulèvement de Casablanca du 20-21 juin 1981. Sous-titre éloquent du spectacle : « Satire… à bout portant ». L'humoriste se produira à Paris, à la suite d'un meeting organisé par le Forum Vérité et Justice-section France, diverses associations comme l'APADM, ASHDOM, AMF, ATMF, AMBDH, et l'Institut Mehdi Ben Barka.

Un documentaire sur les événements sera projeté à cette occasion. Bziz se rendra ensuite en Belgique où il a été choisi parmi les artistes du monde entier dont le peintre belge Johan Mulle et des peintres indiens réaliseront le portrait géant. Un hommage à son engagement en faveur des droits de l'Homme et un acte de solidarité pour celui qui est interdit d'exercer au Maroc depuis plus de quinze ans. Ensuite, il rentrera au Maroc « pour ne rien faire ».

Le Journal Hebdo

Dommage que des hommes comme lui n’aient pas droit à la parole dans notre pays.

Dommage qu’on dénigre nos vrais héros et on glorifie des héro venu d’ailleurs.

L’humour et l’art en général construisent les nations, la notre attend.
OPenMinde
Bavard

8693 envois
Posté le : 24/08/2007 15:06

Malgré que notre Bziz soit relativement peu connu par la jeune génération, il semble avoir été parmi les comédiens les plus appréciés au Maroc.

Ces derniers temps, j’ai eu l’agréable surprise de le voir auprès des journalistes d’Al Watan, qu’ainsi qu’auprès du Benchemsi lors des poursuites judiciaires à l’encontre de ces journalistes et médias.

J’ai vraiment envie de mieux connaître son monsieur, et j’espère qu’il continue sa lute pour un Maroc que je suppose libre, humain, raisonnable, et purement marocain.

As-tu des nouvelles du Fameux Bziz ?

Le connais tu ?
_________________
Les liens sont interdits en signature. Veuillez lire le réglement du site.